Lettre à D, GORZ André

lettre à D 51buBLIfyuL

  • Broché: 74 pages
  • Editeur : Editions Galilée (5 octobre 2006)
  • Collection : Incises
  • ISBN-10: 2718607270

L’HISTOIRE

«Tu vas avoir quatre-vingt deux ans. Tu as rapetissé de six centimètres, tu ne pèses que quarante-cinq kilos et tu es toujours belle, gracieuse et désirable. Cela fait cinquante-huit ans que nous vivons ensemble et je t’aime plus que jamais. Je porte de nouveau au creux de ma poitrine un vide dévorant que seule comble la chaleur de ton corps contre le mien.»

L’auteur du Traître revient avec cinquante ans de recul sur les années décisives de son histoire. Il restait beaucoup à dire. Car ce n’était pas la sienne seulement. Il écrit à sa femme après 50 ans de vie commune.

MON RESSENTI

COUP DE FOUDRE total pour ce livre. Un pur chef d’oeuvre.
L’auteur, écrit à sa bien-aimée atteinte d’une maladie grave. Il se reproche à travers l’ouvrage de ne lui avoir pas bien dit son amour. Ce petit livre est donc une lettre d’amour.
Chaque page est un pur bonheur, quel talent ! quelle écriture ! Comme on aimerait recevoir une telle lettre ou être capable de l’écrire.
C’est beau, c’est poétique, c’est doux , c’est magnifique …

Dès les premières pages j’ai été captivée, emportée, subjuguée. Cette histoire d’un amour replace la vie de Gorz dans un contexte politique et l’on suit un quotidien à travers une écriture simple. En revenant sur sa vie,  il montre à quel point l’amour a été essentiel, à quel point il n’aurait pas pu être ce  qu’il est si elle n’avait pas été elle.

VERDICT

LISEZ-LE !!!! OFFREZ-LE !!! c’est  un de mes livres préférés.

EXTRAITS

« Tu m’as donné toute ta vie et tout de toi ; j’aimerais pouvoir te donner tout de moi pendant le temps qu’il nous reste. »

**********

« Mais rien de tout cela ne peut rendre compte du lien invisible par lequel nous nous sommes sentis unis dès le début. Nous avions beau être profondément dissemblables, je n’en sentais pas moins que quelque chose de fondamental nous était commun, une sorte de blessure originaire – tout à l’heure je parlais d’expérience fondatrice »

**********

« Un amour doit pouvoir se renouveler et ressurgir sous des formes inattendues. Admettez qu’il soit dans votre existence une aventure perpétuelle ; qu’il s’expose à des risques, à des changements, à l’imprévisible. Et qu’il échappe ainsi à la routine. »

Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s