La souris, la mouche et l’homme, JACOB François

la souris, la mouche et l'homme

 

  • Poche: 220 pages
  • Editeur : Odile Jacob (12 avril 2013)
  • Collection : POCH ODIL JACOB
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2738108369

L’HISTOIRE

Le monde vivant est une sorte de combinatoire d’éléments en nombres finis et ressemble au produit d’un gigantesque Meccano. C’est là un changement total de perspective qui est survenu dans le monde de la biologie au cours de ces dernières années. Le scientifique navigue entre deux pôles: le désirable et le possible. Sans possible, le désirable n’est que rêve. Sans désirable, le possible n’est qu’ennui. Il est souvent difficile de résister au rêve, mais l’expérimentation permet de contenir l’imagination.

À chaque étape, le scientifique est obligé de s’exposer à la critique et à l’expérience pour limiter la part du rêve dans la représentation du monde qu’il élabore. La démarche scientifique consiste à confronter sans cesse ce qui pourrait être et ce qui est. Il est question ici de molécules, de reproduction et du bricolage de l’évolution. Il est question aussi de la manière dont fonctionnent les biologistes, dont ils envisagent le beau et le vrai, le bien et le mal.

MON RESSENTI

Au fil des pages, François Jacob, prix nobel de médecine, raconte combien il a fallu de patience  et d’imagination à l’homme pour débusquer dans l’immense variété des êtres vivants les molécules et les gènes qui les constituent.
L’auteur nous montre combien sont liées  la recherche scientifique,  la technologie (qui sert cette recherche et en récolte les fruits), et  la médecine (où tout le monde peut entrer en contact avec cette technologie de pointe). Dans une période où l’on ne cesse de nous alarmer sur les  risques que nous encourons face aux nouvelles possibilités technologiques de la médecine, l’auteur a un regard qui se veut rassurant et éveillé. Il nous offre ici un stimulant intellectuel avec humanisme, lucidité et générosité.
Très intéressant et met à la portée de tous la science.

J’ai beaucoup aimé mais je n’ai pas pu le lire d’une traite, c’est assez pointu sur certains aspects et certaines parties sont moins intéressantes (selon moi) que d’autres.

VERDICT

Je le conseille aux fous de sciences et technologie car il peut dérouter ou ennuyer si on a pas un minimum d’intérêt pour la science en général.

 

 

Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s