Le problème Spinoza, YALOM Irvin

51Cip-JNRzL._   prix lecteurs 2014 livre poche

 

Lu dans le cadre du Prix des lecteurs LDP 2014 – Littérature

  • Broché: 552 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (29 janvier 2014)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253168688

L’HISTOIRE

Amsterdam, février 1941. Le Reichleiter Rosenberg, chargé de la confiscation des biens culturels des juifs dans les territoires occupés, fait main basse sur la bibliothèque de Baruch Spinoza. Qui était-il donc ce philosophe, excommunié en 1656 par la communauté juive d’Amsterdam et banni de sa propre famille, pour, trois siècles après sa mort, exercer une telle fascination sur l’idéologue du parti nazi Irvin Yalom,

L’auteur de Et Nietzsche a pleuré, explore la vie intérieure de Spinoza, inventeur d’une éthique de la joie, qui influença des générations de penseurs. Il cherche aussi à comprendre Alfred Rosenberg qui joua un rôle décisif dans l’extermination des juifs d’Europe.

MON RESSENTI

J’ai toujours voulu lire un livre de cet auteur mais une PAL énorme et un manque de temps évident ont fait que je le l’avais jamais fait. C’est chose faite et je pense que mon porte-monnaie va souffrir. Je suis tombée sous le charme de l’écriture d’Irvin Yalom, incisive et précise. Les talents de conteurs de l’auteur m’ont totalement bluffée.

On se laisse conduire par l’auteur et on se questionne sur notre place dans l’univers, sur l’extrémisme . On pourrait croire qu’il s’agit juste d’une biographie de Spinoza et en fait pas du tout il y a aussi la vie d’un vil personnage qui n’est autre qu’Alfred Rosenberg, théoricien du nazisme.  C’est deux époques et deux personnages que tout oppose.

On s’immerge totalement et qu’est ce qu’on apprend ! et j’aime apprendre. Ca m’a donné envie de me replonger plus avant dans les écrits de Spinoza. Moi, qui aime la philosophie j’ai été servie et très bien servie même.

Un vrai coup de coeur et du coup quand j’aurai moins de retard dans mes lectures je vais faire plus ample connaissance avec ce magistral conteur.

VERDICT

Vous l’aurez compris je le conseille et c’est un gros coup de coeur !!! A lire d’urgence

EXTRAITS

« Ne sais-tu pas qu’il y a des raisons au fait de ne pas comprendre et que nous devons nous fier à nos rabbins pour interpréter et éclairer les Ecritures ?
– Une conclusion qui convient merceilleusement aux rabbins, Gabriel. Les professionnels de la religion ont toujours cherché, au cours des siècles, à être les seuls interprètes des mystrères. Cela leur est bien utile. »

**********

« Bien des fois, Alfred a envisagé d’approfondir ces idées, d’entreprendre des recherches dans les bibliothèques, mais jamais il n’a mené la réflexion à son terme. Penser, vraiment penser, est une tâche tellement ardue, c’est comme de déplacer de lourdes malles dans le grenier. Au lieu de cela, Alfred est plutôt devenu un adepte de l’enfouissement. Il se divertit. S’adonne à de nombreuses activités. Surtout, il se persuade que la force de ses convictions dispense de la nécessité de mener des investigations. »

**********

« Je crois que le problème vient de l’énorme et fondamentale erreur qui consiste à croire que Dieu est un être vivant et pensant, un être à notre image, qui pense comme nous, et qui pense à nous.
« Les Grecs de l’Antiquité avaient compris cette erreur. Il y a deux mille ans, un sage nommé Xénophane a écrit que si les boeufs, les lions et les chevaux avaient des mains et savaient dessiner, ils feraient leur dieu à leur propre image et lui donneraient un corps semblable au leu. Je crois que si les triangles pouvaient penser, ils créeraient un Dieu ayant l’apparence et les attributs d’un triangle, et que les cercles créeraient… »

**********

 » Je ne peux être libre qu’en me coupant totalement des plaisirs de la chair, de la richesse et des honneurs. Si je n’écoute pas la voix de la raison, je demeurerai esclave de la passion.
– Pourtant, Bento, dit Franco en se levant pour partir, nous savons que la raison n’est pas de taille à lutter contre la passion.
– Oui. Seule une émotion plus forte est capable de vaincre une autre émotion. Ma tâche est claire : je dois apprendre à transformer la raison en passion. »

Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s