Le cadavre qui portait son cercueil, PASTEGER Marc

4151lDQZ0zL._

Merci aux Editions La Boîte à Pandore

  • Broché, 120 pages
  • Editeur : BOITE A PANDORE (17 avril 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2875570765

L’HISTOIRE

Une suite d’histoires vraies de toutes les époques qui interpellent par leur côté étrange, mystérieux, surréaliste… Faut tout faire soi-même ! Lord Dufferlin arrive en Irlande au château de son ami Trelwaney pour y passer des vacances. Ce soir-là, il ne tarde pas à aller se coucher. En pleine nuit, il se réveille brusquement à cause d’un cauchemar : dans une prairie, un homme extrêmement laid porte quelque chose d’encombrant… Incapable de se rendormir, le visiteur jette un coup d’oeil par la fenêtre et a l’impression, dans l’obscurité, d’apercevoir le même type trimbalant un cercueil en mauvais état ! Le lendemain matin, lord Dufferlin se renseigne : personne dans le personnel du château ne correspond au signalement qu’il donne. Les mois passent et Dufferlin se trouve à Paris. Il débarque dans le palace où il s’apprête à séjourner. Il attend l’ascenseur, la porte s’ouvre quand Dufferlin a un mouvement de recul : à un mètre de lui, il y a l’homme au visage patibulaire, celui de son cauchemar irlandais ! A ce point sous le choc, notre touriste ne monte pas dans l’ascenseur qui démarre avec à son bord le personnage effrayant. Quelques minutes plus tard, ayant atteint le cinquième étage, le câble de l’appareil se rompt. La chute est vertigineuse ; il n’y aura aucun survivant… Avant le drame, le cadavre portait déjà son cercueil. Et avertissait Dufferlin de ce qui se préparait…

MON RESSENTI

J’adore ! Ca me rappelle les histoires extraordinaires de Pierre Bellemarre. J’ai vraiment savouré le fait que ce sont des histoires courtes et ça m’a permis de souffler entre deux gros romans. C’est frais , bien raconté et assez diversifié.

La plupart des histoires n’ont pas de chute arrêtée et laisse donc la place à l’imagination.

Une très bonne idée, des histoires qui font frissonner, qui interpellent et emplies de mystères. Mention spéciale pour la dame du parc, une jolie blonde, l’habit fait le moine.

VERDICT

Il n’y a même pas à hésiter, c’est très plaisant, très sympa à lire et peut convenir à un ado.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le cadavre qui portait son cercueil, PASTEGER Marc »

  1. Coucou,
    J’ai lu ce petit livre hier et j’aurais voulu adorer comme toi mais de mon côté j’ai été déçue de l’écriture très factuelle, sans aucune transformation un peu littéraire… une déception :/
    Je me suis permis de faire un lien vers ton billet dans le mien pour montrer un autre avis 🙂
    Au plaisir de te lire,
    Cajou

    J'aime

    1. Coucou Cajou,

      C’est ça qui est merveilleux dans la littérature ou bien même pour la musique, la peinture, le cinéma et toute forme artistique, on peut être face aux mêmes choses et ne pas avoir la même perception, le même ressenti. Il est vrai que j’aime le coté littéraire des choses donc peut-être que ça joue.

      Je trouve toujours intéressant d’échanger avec des personnes qui ont un avis différent. Vive la diversité et vive la littérature.

      Quel style aimez-vous ? Je vais aller faire un tour sur ton blog

      Au plaisir de te lire et d’échanger
      Chris

      J'aime

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s