Ni dieu ni bête : l’intégrale, PtiLuc

51v7chd0uNL._

Merci aux Editions Humanoïdes Associés

  • Album: 148 pages
  • Editeur : Les Humanoïdes Associés (26 octobre 2011)
  • Collection : HUMANO.HUMANO.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2731623152

L’HISTOIRE

Un maître chimpanzé et son disciple philosophent sur la nature de cet étrange animal qu’est l’homme : comment expliquer la formidable ascension de ce bipède somme toute assez quelconque, et, question corollaire, comment prendre exemple pour arriver aux mêmes sommets ?

Le maître pense avoir identifié les pistes à suivre pour réussir aussi bien que le cousin humain : la guerre, le consumérisme, la télévision et la technologie, voilà où réside le génie de l’Homme !

On aura reconnu, derrière ces présupposés et leurs développements hilarants, le coup d’oeil incisif de Ptiluc, qui s’en donne à coeur joie pour brocarder nos comportements humains, trop humains.

MON RESSENTI

Nous avons ici une édition intégrale qui regroupe trois albums bien distincts.

Elucubrations primales : Un vieux chimpanzé et son jeune élève tentent de sortir de leur condition de primates. Fasciné par l’Homme, le vieux chimpanzé va tenter de découvrir le secret de son évolution. Cela commence par leur haute maîtrise de la technologie : les automobiles, le feu, le cinéma. Les deux compères vont tenter de voler le secret des hommes en les observant. Mais la tâche s’annonce plus difficile que prévu…

Entre débâcles et débats : Le duo  philosophe sur la condition humaine. Le vieux sage se voit bien transformer la société de la jungle et l’imaginer moderne et active, comme celle des hommes. La race des singes serait dominante par rapport aux autres espèces, grâce à leur intelligence. Par défi, ils suivent un insecte traversant toute la mer. Ils arrivent alors sur une plage où une baleine échouée a un bien étrange discours. Malheureusement, ils finissent par être capturés par l’homme et sont enfermés dans un zoo. Ils parviennent à s’enfuir et finissent sur une île déserte où ils vont apprendre à survivre.

Le sexe des anges et l’âme de la guenon : Le couple de primates décide de franchir le pas et de vivre au milieu des humains. Cependant, leur expédition dans un supermarché tourne vite à la catastrophe. Désespéré, le jeune singe se tourne vers l’amour, mais les guenons le fuient. Guidé par un catalogue de la Redoute, il se rabat sur la femme, sans plus de succès. Il a alors l’idée de se faire passer pour un messie qui doit procréer pour assurer la longévité de l’espèce. Les choses finissent vite par déraper…

C’est tout un programme et on suit les aventures de ses philosophes un peu particuliers avec plaisir . C’est grinçant, c’est drôle et il y a quand même un petit peu de philosophie dedans. On connaissait Ptiluc  avec sa série Les Rats  et une série sur les Cochons. Je pense que c’est la trilogie la plus aboutie et la plus futée. Les humains en prennent plein la tête et sont analysés sans concession.

Petit bémol sur le scénario c’est parfois brouillon et peu crédible, par contre le dessin est superbe, j’aime bien le coup de crayon de l’auteur et les références à d’autres personnages : King Kong, Tina Turner, Gargamel…

Un bon moment mais je suis restée sur ma faim.

VERDICT

Vous passerez un bon moment  à lire à la plage, en week end …

EXTRAITS

NidieuNibeteT1_02_big    20090706115421_t0

Publicités

Une réflexion au sujet de « Ni dieu ni bête : l’intégrale, PtiLuc »

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s