Timmy Lalouse, PASTIS Stephan

51awsgRUlDL._

Merci aux Editions Hachette

  • Poche: 288 pages
  • Editeur : Hachette Romans (21 mai 2014)
  • Collection : Aventure
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2012043208

L’HISTOIRE

Prénom : Timmy. (Pourquoi pas.) / Nom : Lalouse. (À ne pas confondre avec Le Loser même si c’est tentant.) / Date de naissance : inconnue. (Mais 6 ans d’âge mental – voire moins parfois.) / Signe distinctif : son meilleur ami est un ours polaire baptisé Totale. (Ce n’est pas une blague.) / Activité professionnelle : dirigeant de l’agence de détectives L’Agence Lalouse Totale, Inc. (Sans commentaire.) / Projet d’avenir : faire de son agence la meilleure et la plus riche du monde. (Il y a du travail !) / Situation réelle au début du roman : utilise le placard de sa mère comme bureau ; perd son temps à se rendre en classe où il n’écoute absolument rien et sabote tous ses contrôles. (Toute ressemblance avec des lecteurs existantes est totalement fortuite.) / Évolution du personnage au fil du roman : à découvrir de toute urgence. (Vous allez bien rire.)

MON RESSENTI

Quand j’ai reçu ce livre j’ai tout de suite pensé à journal d’un dégonflé de Jeff Kinney, j’ai donc été surprise que ça ne soit pas du même auteur. La couverture est attirante, la 4ème de couverture aussi. C’est donc confiante que j’en ai commencé la lecture. J’ai bien aimé le fait que ça soit écrit assez gros , qu’il y ai des dessins  et c’es drôle. Je pense que cela va vraiment plaire à la tranche d’âge concernée à savoir les 9-12 ans car le personnage principal Timmy est espiègle et n’écoute rien en place, il a des amis, des rêves , des déceptions , se retrouve dans des situations toutes plus abracadabrantes à chaque fois. Cela leur parlera forcément.

Quel enfant ne s’est pas rêvé en détective  ?  Il mène ses enquêtes dans le placard de sa mère qui lui sert de bureau . Beaucoup d’humour , on a de la tendresse pour ce petit garçon qui vit les  mêmes problèmes que certains petits  lecteurs : les parents trop occupés, les difficultés financières, l’incompréhension du monde des adultes.

Une surprise donc et c’est le premier tome d’une série qui je pense mérite de trouver son public.

VERDICT

Si vous avez dans votre entourage un enfant de 9 à 12 ans vous pouvez lui offrir ce livre les  yeux fermés. Un livre vraiment sympa.

Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s