Momo les Halles, HAYAT Philippe

51D3lzoScaL._

Merci aux Editions Allary

  • Broché: 413 pages
  • Editeur : ALLARY (20 février 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2370730021

L’HISTOIRE

 » Nous avons quitté notre appartement de Fontenay aux Roses le 25 Août 1941. Ce fut la fin de notre enfance ». Un matin de 1941, le jeune Maurice et sa petite sœur Marie sont emmenés par le patron de leur père dans une chambre de service nichée au cœur des Halles. Paris est occupé par les nazis. Leurs parents viennent d’être arrêtés. Ils doivent se cacher, et ne jamais dire qu’ils sont juifs. Bulle, la prostituée de la chambre voisine les prend sous son aile, et sa joie de vivre égaie leur clandestinité. La journée, Maurice fait la classe à Marie. Au petit matin, il descend sur le Carreau et propose son aide en échange d’un peu de nourriture. Puis il s’improvise poissonnier, maraîcher à la sauvette, restaurateur à domicile, jusqu’à devenir le petit prince des Halles. Mais autour de lui, le monde s’effondre, et il se retrouve emporté dans le tourbillon des années de guerre et d’occupation. En plein cauchemar, son envie de vivre restera pourtant la plus forte.

MON RESSENTI

Quel beau roman ! j’ai été prise dans l’histoire dès la première page et je ne l’ai pas lâché, je n’ai pas vu passé le temps et j’ai été extrêmement touchée par l’histoire de ces enfants, le petit Maurice est particulièrement attachant. C’est écrit sans pathos, pas trace de volonté de tirer les larmes aux lecteurs (même si je me suis laissée aller à quelques larmes), quelle belle leçon de courage et  de joie de vivre.

Philippe Hayat est un conteur et il a une écriture légère qui évite le larmoiement, de plus c’est assez innovant de parler de ces enfants qui ont été laissés seuls, livrés à eux-mêmes et qui ont dû se débrouiller pour survivre au milieu de l’horreur. On est très vite plongé dans l’histoire, les lieux, les personnages et on a toujours en tête que c’est tiré de faits réels et cela ajoute une dimension à la lecture.

On y parle de  la vie des Halles, le marché noir, la résistance,  la méchanceté, la peur, la faim et  Drancy… et du destin de ces 2 enfants ; Marie  fragile et solide à la fois, Maurice forcé de devenir un homme tout de suite. Mais, il y a aussi un personnage qui mérite de l’attention c’est Bulle qui va prendre soin d’eux comme une mère. Il y a énormément de poésie malgré la dureté des faits, l’auteur sait faire passer les émotions et sa fresque de Paris est réussie

Ce qu’il faut retenir de ces histoires passées ; c’est qu’elles peuvent se reproduire !

VERDICT

A lire, à offrir, à conseiller et à faire lire par les ados. J’espère qu’il y aura d’autres romans de l’auteur.

EXTRAITS

« Autour de Bulle, je les avais tous convoqués, ceux des Halles et ceux du camp, mes complices en affaires et mes anges gardiens. Je m’étais promis d’écrire un jour notre histoire… »

**********

Publicités

Une réflexion au sujet de « Momo les Halles, HAYAT Philippe »

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s