Madame Diogène, DELSAUX Aurélien

9782226258274g    arton1925   arbre-de-coeur

  • Broché: 144 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (20 août 2014)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226258272

L’HISTOIRE

Madame Diogène ne vit pas dans un tonneau mais dans un appartement transformé en terrier. Elle y a accumulé au fil du temps des tombereaux d’immondices dont les remugles ont alerté les voisins. Elle n’en a cure, elle règne sur son domaine, observe le monde de sa fenêtre, en guette l’effondrement et le chaos. Elle sait qu’autre chose se prépare.

MON RESSENTI

C’est un premier roman et quel roman ! Coup de coeur pour ce livre qui m’a ému, choquée, dérangée, bouleversée. C’est une incursion dans la sénilité, la solitude et la folie que nous propose ce jeune auteur à la plume prometteuse. C’est un livre fort en émotion et à mon humble avis on l’aimera ou on le détestera, moi j’ai adoré. Le lecteur assiste impuissant comme regardant par le trou de la serrure au glissement dans la folie d’une vieille femme seule, j’ai été chahutée, prise à la gorge, horrifiée, écoeurée, une valse d’émotions qui m’ont poussé à tourner les pages sans m’arrêter. Tout les mots sont habilement choisis  avec le champs lexical de la saleté, de l’isolement, la puanteur, la folie.

On passe par tout les sentiments, tout les états au fil des pages. J’ai éprouvé beaucoup de compassion pour cette Madame Diogène qui se laisse aller et s’est enfermé dans une totale solitude dans l’indifférence totale. C’est d’une certaine manière terrifiant de constater à quel point on peut sombrer sans qu’aucune aide ne soit apporter, sans la moindre compassion.

J’ai aimé le rythme, les tournures de phrases, le sujet, c’est drôlement bien écrit, maîtrisé,  une très belle découverte dont je ne sors pas indemne. C’est un livre étonnant et angoissant qui demande d’avoir le coeur bien accroché.

VERDICT

Amateurs de fables sociales, d’émotions fortes et de sentiments mélangés ce livre est pour vous. C’est un coup de coeur pour moi et je vais suivre cet auteur de près. Par contre si vous êtes dépressifs et avez besoin d’un bon bol d’air ce n’est peut-être pas le bon moment pour le lire. Quoi qu’il en soit il ne laissera personne indifférent.

EXTRAITS

 » Dans de pâles éclairs de lucidité, elle se demande ce qu’elle fait là, à ce poste de vigie, y passant la majeure partie de ses journées. Et alors ce n’est pas la vanité de ces journées qui l’étonne, le vide de sa vie, mais au contraire qu’il y ait encore quelque chose ,qu’il se passe, malgré tout encore quelque chose : que l’on y soit encore. »

**********

 » Devant la baie, les choses sont bien tassées sous elle, ne bougent plus. Elle regarde à nouveau le monde et la vie se faire sans elle. Elle revoit d’autres spectacles jadis ici contemplés : des travaux , un accident, une bagarre, un viol ,un casse. »

**********

« Elle regarde le fond de la cuvette et s’y reconnaît, comme au lavabo. Elle s’agenouille, se caresse la joue. Elle appelle par l’épais tuyau les bêtes des égouts, où tout se rejoint, s’agglomère, où dorment les cauchemars de la ville. »

Publicités

Une réflexion au sujet de « Madame Diogène, DELSAUX Aurélien »

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s