Le manteau de Greta Garbo, KAPRIELIAN Nelly

téléchargement (6)    arton1925

  • Broché: 288 pages
  • Editeur : Grasset (27 août 2014)
  • Collection : Littérature Française
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2246852331

L’HISTOIRE

En décembre 2012, la garde-robe de l’icône la plus secrète de l’histoire du cinéma a été exposée durant trois jours, puis vendue aux enchères à Los Angeles. Huit cents pièces. Les vêtements d’une femme peuvent-ils raconter une vie, éclairer ses mystères ? Pourquoi Greta Garbo achetait-elle des centaines de robes alors qu’elle n’en portait aucune, ne se sentant bien que dans des tenues masculines ? S’habille-t-on pour se travestir et se mettre en scène dans un rôle rêvé ? Pour donner une image de soi acceptable ou démentir une place assignée ? Pour séduire ou pour déplaire ? Se fondre dans une société ou s’y opposer ? Quels désirs secrets et enfouis, quelles pulsions obscures et inavouables, fondent-ils notre goût, notre style ?

Et moi-même, pourquoi avais-je acheté, lors de cette vente, le manteau rouge de Greta Garbo, alors qu’il n’était pas mon genre ?

Ce qui devait être un essai s’est peu à peu mué en roman : les vêtements racontent ces fictions que sont nos identités, et donnent à lire les narrations, souvent mystérieuses, que sont nos vies.

MON RESSENTI

C’est tout d’abord par curiosité que j’ai lu ce roman et puis au fil des pages la curiosité s’est muée en plaisir, j’ai aimé l’écriture , j’ai aimé le questionnement autour des vêtements féminins , ce qu’ils disent d’une femme, comment ils la définissent et comme elles se définissent par rapport à eux.

Un livre où l’on croise Bret Easton Ellis, Fitzgerald et bien d’autres, un livre qui nous ouvre une porte sur le monde de la mode et du cinéma. Les personnages autour de la mode sont particulièrement touchants et bien fouillés. C’est très habilement que l’auteur nous fait quelques rappels historiques et cela apporte du volume et de la profondeur à ce récit étonnant.

C’est le premier roman de l’auteur que l’on connait plus comme chroniqueuse chez les Inrocks et c’est une réussite, elle a clairement son style et sa place parmi les écrivains.

Une belle analyse de la place de la mode et des vêtements dans notre vie et particulièrement ces dernières années, ce récit a parfois des airs d’essai.

VERDICT

Un roman qui se lit tout seul et qui est inclassable. Toutes les fashionitas devraient le lire . Je le conseille

EXTRAITS

 » Si une garde-robe témoignait, alors celle de Garbo disait la droiture, la constance, une intransigeance de chaque instant. »

**********

 » « Sur mon lit de mort, quel regard jetterai-je sur la vie que j’avais eue : me sentirai-je heureuse parce que tel soir, j’étais la femme la mieux habillée du restaurant où il m’invitait ? »

Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s