La porte des justes, WEBER Edgard

téléchargement (7)

 

 

 

 

 

 

Merci à Babelio et aux Editions La Valette

  • Broché: 240 pages
  • Editeur : La Valette Editeur (5 décembre 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 1091590052

L’HISTOIRE

« Je connais la magie des histoires de Shéhérazade qui s’aboutent l’une à l’autre. Pourquoi donc ne pas lui emboîter le pas ?
Mais pourquoi cet attrait si fort en moi pour les histoires qui enchantent? Est-ce l’Orient qui déjà me faisait signe secrètement dès mon plus jeune âge ? Serais-je resté un incorrigible enfant ? J’ai constaté en effet mille et une fois que les plus allergiques au Petit Chaperon rouge, à Sinbad le marin ou à Ali Baba finissaient par tendre l’oreille et se laissaient imperceptiblement enchanter par des mots qu’ils n’avaient, a priori, pas envie d’écouter.
L’appartement d’Éric abritait, ce soir-là, une catégorie d’hommes et de femmes sensibles à la magie et à la puissance des mots. La beauté des mots avec sa musique et ses rythmes ! Serais-je devenu professeur d’arabe parce que j’ai toujours été très sensible à la force du verbe et à l’envoûtement que peuvent produire des sonorités nouvelles? Mais cette sensibilité, d’où pouvait-elle bien venir ? Remonte-t-elle à la curieuse situation linguistique que j’ai connue au départ de ma vie, comme tous mes camarades, dans un environnement où quatre langues se croisaient sans qu’enfants nous en ayons peut-être conscience ? »

MON RESSENTI 

Conquise par ce roman autobiographique, l’auteur y raconte son parcours de sa Moselle natale à Beyrouth. Ces mémoires sont passionnantes et véhiculent des valeurs quelques peu perdues de nos jours, des valeurs que l’on veut transmettre à nos enfants, des valeurs qui me semblent essentielles telles que l’amitié, l’amour, le respect de l’autre, la curiosité, l’humour et l’envie d’apprendre, la soif de connaissance.

J’ai été époustouflée par la richesse culturelle et le parcours de l’auteur, il y parle de ses racines alsaciennes et des langues qu’il parlait déjà petit comme le platt, l’allemand et le latin.  Il y parle aussi d’identité, de la recherche d’identité, des thèmes terriblement et tristement actuels. Il a vécu dix ans au Liban et est revenu vivre en France pour enseigner l’arabe.

Quel destin, quelles leçons de tolérance et d’ouverture à prendre de ce professeur pas comme les autres. Si vous aviez un doute sur le fait que la découverte des autres cultures et le partage avec d’autres est une richesse et rends meilleur ce livre va vous l’enlever aussi sec.

J’ai aimé la volonté à travers les langues de toujours chercher ce qui rapproche, ce qui ressemble et c’est de cela dont nous avons besoin actuellement. Et si on oubliait les différences  pour se concentrer sur les ressemblances ? et si on allait vers l’autre au lieu de l’accabler de tout les maux ? et si on acceptait enfin que nous sommes tous des Humains avant tout  ?

Des mémoires qu’il est bon de mettre entre toutes les mains pour une ouverture paisible au Monde.

VERDICT

Un livre passionnant qui vous fera voyager à Beyrouth , en orient on est happé par les couleurs, les odeurs , les lieux et on se laisse porter.

Achetez-le c’est une garantie d’évasion et une ode à la tolérance

 

Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s