Ce livre est plein d’araignées, WONG David

51-XA0TGavL

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE

Ne touchez pas à ce livre… il pique ! Les nouvelles aventures, toujours plus délirantes, de John et Dave ! Une année s’est écoulée depuis les événements décrits dans John meurt à la fin. John (qui n’est donc pas vraiment mort à la fin, et essaie désormais de se dégoter un vrai job) et son copain Dave ont repris le cours de leur existence. Une nuit, une énorme araignée invisible attaque ce dernier dans son lit, puis prend le contrôle de l’officier de police venu enquêter sur l’incident, le transformant en ce qu’il faut bien appeler une saloperie de zombie. Une vague de panique déferle alors et une quarantaine est décrétée. Tandis que David est enfermé dans l’hôpital avec des centaines d’autres victimes présumées et tente de s’enfuir (mais est-ce une si bonne idée ?), John parvient à quitter les lieux et se met en tête de retrouver Amy, la petite amie de son pote. Dès lors, qualifier la situation de chaotique reviendrait grosso modo à expliquer que le bombardement d’Hiroshima était  » un peu irritant « . À propos de John Meurt à la fin :  » Un récit gore, burlesque, au croisement de Lovecraft et Mel Brooks.  » Le Monde des Livres  » Entre horreur et humour, frissons et éclats de rire, s’embarquer dans John meurt à la fin relève de l’expérience.  » Rolling Stone  » À mi-chemin entre Ghostbusters, Silent Hill et Mister Bean, John meurt à la fin ouvre une quatrième dimension dans la littérature : celle du n’importe quoi complètement maîtrisé.  » Transfuge

MON RESSENTI 

Je ne sais pas trop où classer ce livre car il est un mélange réussi de plusieurs types de littérature. En effet, il y a un brin de surnaturel, un brin d’horreur, un de burlesque, un peu de science-fiction. Cela aurait pu donner quelques choses de fouillis et pas très agréable à lire, il n’en est rien.

Moi, qui suis assez arachnophobe j’ai réussi à tenir le choc mais c’est vrai que les descriptions des bestioles et autres zombies sont … heu… comment dire ? peu ragoutantes. J’ai été un peu déroutée au début car il y a pas mal de personnages à suivre et je ne voyais pas où j’allais.  Je me posais beaucoup de questions, mais je n’ai pas lâché et j’ai bien fait . C’est sûr que c’est pas une histoire banale et que c’est un livre particulier, ça part parfois dans tout les sens mais justement on a furieusement envie de connaître la suite.

Je n’ai jamais lu d’autres livres de l’auteur apparemment un autre livre est paru avec quelques personnages en commun. Cela dit, ça ne gène pas pour la lecture celui-ci.

Un livre particulier mais que je ne regrette pas d’avoir lu

VERDICT

Si vous n’aimez pas les zombies, les araignées , les épidémies et la science-fiction ce livre a peu de chance de vous plaire. Si en revanche, vous aimez les histoires gores et déjantées alors procurez-vous le sans plus tarder.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ce livre est plein d’araignées, WONG David »

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s