Le choix de Rudi, DARGENT Françoise

71eQ-P2Mg9L

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE

« Novembre 1951, Union soviétique. Il fait un froid de loup. Rudi a 13 ans. Il court dans la forêt pour échapper à son père, ce père parti à la guerre et qui n’en est jamais tout à fait revenu, ce père qui ne le connaît pas. Le père de Rudi aurait voulu un fils à son image : un gars qui aime la chasse, qui fera un métier d’homme. Pour Rudi, la vie, c’est la musique et la danse. Sa force, sa puissance, il les met dans chacun de ses pas, de ses pliés, de ses sauts. Bientôt, envers et contre tout, Rudi écrira lui-même son avenir. Bientôt, il vivra son rêve, celui qui va l’emmener à Moscou, Leningrad et à travers le monde, celui où il devient un danseur inoubliable : Rudolf Noureev… « 

MON RESSENTI

Un livre passionnant sur un des plus grands danseurs classique du monde. Beaucoup d’émotions ressenties pour ce petit bonhomme qui n’a pas une vie facile et qui a, en revanche, une grande force de caractère qui le mènera au sommet de sa passion, au sommet de son art : la danse. On se rend aussi compte que les choses n’ont pas tout à fait évoluées concernant les garçons qui choisissent la voix de la danse classique. En effet, il était déjà très dur de se faire accepter et surtout au niveau familial, les pères préférant avoir un garçon qui joue au football ou ayant des activités dites d’hommes. Il faut bien de la force, bien de la volonté pour passer outre les attentes des uns et les railleries des autres, sans compter la dureté de ce métier très exigeant.

C’est un livre qui donne envie de vivre ses rêves et de se battre pour eux. J’ai trouvé le message très positif et nécessaire pour les jeunes générations qui semblent parfois désabusées et découragées. On prend aussi conscience de la dureté de la vie en URSS. L’écriture est limpide et très agréable, les chapitres assez courts et cela permet une lecture plus fluide.  C’est une très bonne idée que la narration se fasse à la première personne cela permet d’être immédiatement et totalement immergée dans l’histoire. C’est très bien documenté et donne envie d’approfondir et de regarder le travail de ce danseur passionné et passionnant.

VERDICT

Un très bon roman entre autobiographie et fiction qui plaira aux ados leur permettant de connaître un personnage qu’ils n’auraient pas eu l’occasion de découvrir autrement. J’espère qu’il y aura d’autres romans permettant de connaître des personnages aussi passionnant. C’est un livre qui marque et qui donne envie de réaliser nos rêves et de ne pas se laisser décourager et distraire. Les passionnés de danse devraient adorer aussi

**************

  • Poche: 352 pages
  • Editeur : Hachette Romans (19 août 2015)
  • Collection : Hors-séries
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s