L’homme idéal existe, il est québécois, DUCRET Diane

51DrkcebKwL

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
Bonne nouvelle : l homme idéal existe !
Il ne parle pas : il jase. Il n embrasse pas : il frenche.
Il ne se déshabille pas : il se criss à poèlle.
Vous l aurez deviné : il est Québécois.

Diane Ducret rhabille le mythe du Prince Charmant.
L homme idéal ? Satisfaite ou remboursée !

MON RESSENTI

Un petit roman qui est venu à point nommé dans ma PAL car j’avais besoin de légèreté et de rire. J’ai bien aimé suivre la quête de l’homme idéal de la narratrice, les situations cocasses, gênantes et improbables qu’elle vit lorsqu’elle se met en tête de traverser l’Atlantique pour retrouver son prince charmant. Avant ça elle en a connu des « connards » (c’est elle qui le dit), elle nous confie d’ailleurs qu’il y a des variétés et des nuances parmi les connards.

J’ai adoré les expressions québécoises qui sont drôles et originales et sources de quiproquos assez croustillants.  Cette comédie romantique égaiera les soirées d’hiver et  les après-midi pluvieux. L’auteur sympathique et un talent de conteuse savoureux.  Les titres des chapitres annoncent la couleur et sont hilarants. Elle a réussi à nous faire passer le message sur les français qui sont bien plus compliqués que leurs homologues canadiens.  J’aime la bienveillance qu’il y a de la part de l’auteur car bien qu’elle nous fasse rire avec les expressions imagées et surprenantes des canadiens ainsi que leur accent elle nous montre à quel point ils sont empathiques, ont la joie de vivre, de l’humour et de la bonhomie.

Un moment de lecture détente, drôle et divertissante que je ne regrette pas.  Diane Ducret a vraiment bien des talents, je l’avais adoré dans ces précédents livres sur les femmes de dictateurs et la chair interdite et là la magie opère encore.

VERDICT
Un livre drôle que je conseille en cas de déprime, de coup de blues, coup de mou ou tout simplement pour se divertir et passer quelques heures de franches rigolades. C’est bientôt Noël alors si vous avez dans votre entourage quelqu’un qui ne va pas très bien cela peut être un remède sympa .

EXTRAITS

– Te mets pas sur ton trente-six, c’est juste un dîner comme ça, à la bonne franquette.
– Tu veux dire, sur mon trente et un ?
– C’est trente et un seulement chez vous ?
– Mais comment ça, seulement ? Il n’y a pas trente-six jours dans un mois ! Vous ne savez même pas compter ?
– Mais ça n’a rien à voir avec les jours du mois !
– De toute façon, vous vous mettez sur votre trente et un tous les trente-six du mois, vous êtes en jogging tout le temps !
– Tu veux y aller en jogging ?! Arrête de faire ta mâche-patate, tu seras bien attriquée ce soir !
– On vous donne un belle langue et regarde ce que vous en faites ! Sans rire, on dirait que vous parlez en vitesse accélérée, vous prononcez pas les mots, vous les mâchez comme du chewing-gum !
– Tu veux dire comme de la gomme à mâcher ?!
**********

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « L’homme idéal existe, il est québécois, DUCRET Diane »

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s