Moutchi, GOODMAN Corinne

51BJ0vLwsJL

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
C’est une enfant et ses parents n’ont pas de temps à lui consacrer. Charlie, dix-sept ans, s’occupe d’elle. Il vient d’arriver dans la vie de la petite fille. Il va la séduire. Il va la détruire, Moutchi, c’est l’histoire d’un prédateur et de son pouvoir. Depuis l’âge de six ans et jusqu’à l’âge adulte. Corinne va subir ce pouvoir, seule, plongée dans un entourage familial jet-set et délétère, abandonnée par ces adultes qui, par confort, par lâcheté, ferment les yeux sur ce qui est criant… Charlie est gentil, plus gentil que papa et maman, et d’ailleurs, papa et maman aimeraient tant avoir eux aussi les faveurs de Charlie. Charlie est amoureux de Moutchi (c’est le surnom dont il l’a affublée) et les autres sont jaloux, Charlie est présent quand les autres sont absents. Charlie est normal quand tout le monde est fou. Ce qui est aveuglant n’est justement vu par personne. Corinne Goodman raconte avec sobriété et intensité l’histoire d’une aliénation. Elle analyse les mécanismes de destruction mis en place par la folie de Charlie. Violée, isolée, personne n’est venu au secours de la petite fille, personne n’a voulu reconnaître la terrible vérité, celle qu’elle a tenté de dire une fois adulte. Ce sera la double peine.

MON RESSENTI

Une autobiographie touchante et révoltante, comment peut-on être à ce point aveugle à la détresse de son propre enfant ? C’est aussi le premier roman de l’auteur qui est thérapeute et cela se ressent dans la manière dont elle se raconte. J’ai lu bon nombre de livre sur le sujet de la pédophilie et des pervers narcissiques mais jamais raconté comme cela. Pas d’apitoiements, de larmoiements ni de misérabilisme, juste une histoire comme tant d’autres racontées à la manière d’un polars ou d’un bon policier. J’ai été embarquée dès les premières pages et j’avais envie de savoir si on allait écouter Moutchi, lui donner enfin l’importance qu’elle mérite.

Ce livre sur la maltraitance et sur les dégâts que peut faire la rencontre d’une personne mal attentionnée, le style est direct et enlevé et l’écriture légère et la combinaison des deux confère à ce témoignage un quelque chose en plus comparé aux livres déjà lus sur le même sujet. On suit Moutchi de ses six ans à l’age adulte avec les diverses phases qui accompagne chaque age.  Corinne alias Moutchi, surnom que lui a donné son bourreau, nous montre que le malheur peut frapper à toutes les portes et que l’argent et le milieu social ne sont pas une protection. Elle qui vient d’une famille aisée est complètement oubliée et laissée pour compte par ses parents ce qui laisse le champ libre à son babysitter qui va être son malheur. On sent que l’auteur a eu besoin de se livre pour enfin se libérer de cette emprise et que soit reconnu sa souffrance et l’anormalité de la situation qu’elle a vécu.

On ne dira jamais assez combien il est important de dialoguer avec ses enfants, de les aimer, les mettre en valeur et les entourer afin que le pire ne puisse jamais arriver. J’ai été bouleversée et la lecture ne fut pas aisée. Je n’ai pas pu le lire d’une traite, non pas par manque d’intérêt ou parce qu’il est mal écrit ce n’est absolument pas le cas, mais parce qu’il a remué des choses en moi que j’avais enfoui, parce que je ne supporte pas que l’on vole l’innocence d’un enfant.

Un livre qui ne laisse pas indifférent et qui résonne encore des semaines après l’avoir fini.

VERDICT

Une autobiographie qui sort de l’ordinaire et qui saura vous touchez en plein coeur. Un livre dur mais nécessaire, une libération.

  • Broché: 253 pages
  • Editeur : Editions Naïve (1 octobre 2015)
  • Collection : LITTERATURE
Publicités

2 réflexions au sujet de « Moutchi, GOODMAN Corinne »

    1. Je te souhaite une lecture aussi agréable que la mienne, même si le sujet n’est pas évident. N’hésites pas à me faire connaitre ton ressenti .
      Bonne journée et bonnes lectures

      J'aime

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s