Il m’a volé ma vie, SELIMAN Morgane

41AEwbyoVwL

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE

 » Une heure, déjà, que le compte à rebours a débuté. Je me dépêche de faire mon repassage. Après, j’aurai trop mal. –; Trente minutes ! J’ai encore mal au crâne des coups d’hier. –; Dix minutes ! Je prends mon fils dans les bras pour aller le coucher. Je ne veux pas que mon bébé sente ma peur. Yassine a mis de la musique pour couvrir le bruit. –; Viens là ! Trois pas. –; Mets les bras le long du corps ! J’ai l’impression que mon cœur va exploser. Une claque, deux, puis les coups de poing. Quand je tombe, il passe aux coups de pied. –; Je t’en supplie, arrête ! J’essaie de me protéger comme je peux, roulée en boule.  » Ces scènes de violence, répétées et programmées, Morgane Seliman les a subies pendant quatre ans. Aujourd’hui, avec courage, elle témoigne de ce cauchemar quotidien, mais aussi de la difficulté de partir, de s’éloigner, d’oublier et de se reconstruire. Un témoignage rare sur les violences conjugales et les mécanismes de l’emprise psychologique. En France, chaque année, plus de 200 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles.

MON RESSENTI

J’ai lu bon nombre de livres sur le sujet de la violence conjugale sous toutes ses formes que ce soit physiques ou morales. Alors que je pensais avoir fait le tour, je me suis rendue compte que l’horreur n’a pas de limite et qu’il y avait pire , toujours pire. Ce livre m’a terrassée, c’est bien simple je n’ai pas pu le lire d’une traite, non pas qu’il ne m’intéressait pas, ni par manque de temps ou parce qu’il est mal écrit , non rien de tout ça. Tout simplement, parce qu’il m’a bouleversée, chamboulée, émue et révoltée.

Quel courage que celui de Morgane Selimane pour s’extirper de cet enfer, sauver sa vie et fuir ce criminel , car il faut le dire les hommes qui battent leurs femmes sont des criminels et leurs places est en prison.  4 ans à vivre l’horreur, à être battue, humiliée, il est toujours aisé de se dire qu’il faut pas attendre , qu’il faut partir et ne pas se laisser faire, mais dans les faits c’est tout autre et les femmes battues ne sont pas aidées ni suffisamment prises au sérieux. J’ai espéré à chaque page qu’elle s’en sorte, qu’elle échappe à ce pervers narcissique , plus je tournais les pages et plus j’avais de la colère, de la haine pour ses hommes qui pensent que les femmes ne sont que des objets.

Quant à la justice on sait bien que ce n’est pas toujours au point, les femmes ne sont pas écoutées ni prises au sérieux, quand on ne leur rit pas au nez ou on ne leur dit pas qu’elles ont peut être cherché ou exagéré et c’est à mon sens l’une des raisons de l’impunité de ces malades. Bref, revenons au livre,  c’est un livre différent des autres sur le sujet , le ton n’est absolument pas larmoyant et le style est simple. C’est un témoignage bouleversant et qui nous montre à quel point nous avons de la chance et également que nous ne pouvons pas nous mettre à la place de ces victimes qui souffrent.

J’ai dû à plusieurs reprises arrêter ma lecture car c’était trop pour moi, il est incroyable que la police et les assistantes sociales ne fassent pas appliquer les lois, l’agresseur a réussi plusieurs fois à échapper à la prison, il a réussi plusieurs fois à la retrouver parce que quelqu’un lui avait divulguer des renseignements confidentiels. C’est totalement aberrant de constater la mollesse et le manque de prise au sérieux des victimes.

Ce témoignage est glaçant et on ne peut que se dire qu’il n’aurait jamais dû exister si la justice était moins lente, si les peines étaient plus sévère. A quoi sert de nous passer des campagnes de préventions contre la violence conjugale si ce n’est pas pour prendre les mesures qui vont avec. L’auteur est une battante et j’espère qu’elle s’en sortira définitivement et que la justice va enfin faire le nécessaire pour que son bourreau ne puisse plus recommencer.

VERDICT

Un livre saisissant qui donne à réfléchir sur notre système pénal, sur les rencontres qui peuvent briser une vie et le long chemin vers la liberté de ces femmes courage qui se battent pour vivre une vie digne de ce nom. Pour prendre conscience de ce que certaines vivent et faire changer les choses.

  • Broché: 235 pages
  • Editeur : XO (1 octobre 2015)
  • Langue : Français
Publicités

4 réflexions au sujet de « Il m’a volé ma vie, SELIMAN Morgane »

  1. Je l’ai et dois le lire. Il a l’air très poignant et beaucoup de femmes et d’hommes devraient lire ce livre je pense. C’est une cause qu’il faut soutenir et faire en sorte que d’autre femmes ne subissent pas le même sort ! les hommes qui font ça ne sont pas des hommes mais des lâches !

    J'aime

  2. Merci Ideelle, je suis d’accord avec vous il faut bouger pur cette cause et il faut la faire connaître à un maximum de personnes.

    Bonne lecture et à bientôt

    J'aime

  3. Je rebloggue et je partagerai votre publication, et je lirai le livre. Il faut absolument que chacun soit sensibilisé à cette situation réelle, horrible, ce danger … Qu’enfin la société bouge et protège ces/ses Femmes, ces/ses Enfants en périls !!

    J'aime

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s