Un autre que moi, OLMI Véronique

une-autre-que-moi-710187

 

 

SORT LE  14 JANVIER 2016

L’HISTOIRE
Se retrouver face à un homme de quatre-vingts ans qui prétend être lui-même : c’est l’étrange expérience que fait Fred le soir de ses quarante ans. Peut-on modifier le cours du temps ? Qui y perdrait, et à quel prix ? Ce défi, que chacun redoute et souhaite à la fois, Véronique Olmi, jouée en France et à l’étranger par les plus grands metteurs en scène depuis Chaos debout et Mathilde, l’exprime au fil d’un dialogue aussi singulier qu’inquiétant.

MON RESSENTI
J’aime beaucoup Véronique Olmi et j’avais été très touchée par « je préférais quand c’était toi » alors c’est très confiante que j’ai commencé cette pièce de théâtre, ce qui change de mes lectures du moment. Parfait timing pour faire une pause avant de me lancer dans un lecture plus dense et moins légère.

Le sujet m’a beaucoup plu, j’ai souvent rêvé que mon moi vieux vienne me parler pour me prévenir de ce qui m’attend ou me guider dans mes choix futurs. Ici Fred s’apprête à échapper à sa fête d’anniversaire et rester seul loin de sa femme c’est sans compter sur Frédéric qui vient lui rendre visite et qui est lui dans quarante ans, mais il ne le sait pas encore. Un dialogue va s’engager et des sujets sérieux vont être abordés, vont-ils changer la vie de Fred ?

Ferions-nous les choses autrement si on savait ce qui nous attends ? Est-ce que l’on peut changer le destin ? Est-ce que cela serait salutaire de savoir à l’avance les événements de notre vie ? Autant de questions que l’on se pose à la lecture de cette pièce. J’ai beaucoup aimé le fait que Fred et Frédéric soit si différents, ce qui prouve que l’on peut changer, que l’on peut évoluer. Fred vit de certitudes et pour la gagne, la frime, les apparences, Frédéric  veut lui faire comprendre que tout ça c’est rien que l’essentiel de la vie n’est pas là.

Une belle pièce que je pense aller voir en février car elle sort le 11 février au théâtre de l’atelier, je pourrais voir si ce que je me suis imaginée est conforme. L’écriture de Véronique Olmi est vraiment agréable et efficace. Lu en une heure j’en aurais bien encore redemandé. Une réussite.

VERDICT

Une pièce réussie, une écriture maîtrisée pour une heure de lecture en bonne compagnie. Si vous aimez le théâtre et les huis clos alors c’est pour vous.

  • Broché: 144 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (13 janvier 2016)
  • Collection : LITT.GENERALE
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s