Maligne, CAILLAULT Noémie

41WRIRjJZwL

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
Quand on a 27 ans et qu’on apprend qu’on a une boule de 6 centimètres dans le sein gauche, forcément on a peur. Et puis on se bagarre. Et on pleure. Et on en rit… Mis en scène par Morgan Perez (avec les voix de Jeanne Arènes, Romane Bohringer, François Morel, Olivier Saladin, Dominique Valladié), joué à Paris et à Avignon (Off), ce récit n’est pas celui d’une « cancéreuse », mais le récit d’une étrange cohabitation : cohabitation de la vie incarnée, exultante, enthousiaste, et de la mort qui se tapit. Noémie Caillault raconte tout cela, avec ses mots, sa sincérité, sa fragilité. Et ses éclats de rire.
« Une actrice merveilleuse, d’une vitalité inouïe. Cette toute jeune comédienne a écrit et joue un chef d’œuvre absolu » (Daniel Pennac)

MON RESSENTI

Un livre que j’ai lu en 40 minutes, il se lit très facilement, le ton est simple mais efficace, on est tout de suite dans le vif du sujet. Il s’agit d’un témoignage sous forme de carnet de bord daté, c’est celui de l’auteur qui à 27 ans se retrouve avec un cancer du sein alors qu’elle effectuait un simple contrôle de routine. Elle égrène au fil des pages son parcours de l’annonce de la suspicion à la disparition de la tumeur trois ans après.

Ce qui étonne c’est le ton presque joyeux, l’humour sur un sujet qui est quand même très sérieux et grave. C’est un exercice peu facile sans tomber dans le pathos ou l’apitoiement c’est donc un pari réussi avec brio. J’ai refermé le livre en étant joyeuse ce qui est quand même un comble. Bien sûr durant ma lecture j’ai ressenti de la compassion, de la peur, de l’espoir pour Noémie Caillault , mais pas seulement il y a quelque chose de solaire dans la façon de raconter la maladie.

Un témoignage très émouvant qui parlera à tous car si l’on a pas été touchée dans notre propre chair on a forcément un proche, une connaissance qui a été touché par cette saloperie de maladie qui fait tant de ravage actuellement. Ce texte a été transposé au théâtre  par l’auteur qui joue son propre rôle.

VERDICT

Un livre positif et émouvant sur le cancer du sein qui rassurera, qui donnera du courage à celles qui sont touchées et informera celles qui ne connaissent pas. Réussi, je le conseille sans hésiter.

  • Broché: 96 pages
  • Editeur : Payot (10 février 2016)
  • Langue : Français
Publicités

3 réflexions au sujet de « Maligne, CAILLAULT Noémie »

      1. ah c’est encore mieux car beaucoup de livre traite parfois du même sujet ou de la mort ou autre et c’est souvent très larmoyant (ok le sujet s’y prête) mais je pense que l’on peut aussi en parler en y apportant de la douceur et l’envie de combattre. Apparemment c’est le cas de ce livre et ça rajouter au reste un côté positif.

        J'aime

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s