L’emprise du passé, Charlotte Link

41vp2ohE8rL

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
Qui pouvait bien en vouloir à Richard Linville, ancien inspecteur de police, retrouvé assassiné dans son domicile de Scalby ? L’enquête piétine et sa fille unique, Kate, 39 ans, détective, comme papa, décide de prendre les choses en main. Quitte à froisser Caleb Hale, à qui le dossier a été confié, et qui compte bien, grâce à lui, redorer son image – il sort tout juste de cure de désintoxication. La vérité, cependant, c’est que Kate avance nettement plus vite que lui. Elle n’a pas plus tôt mis le nez dans l’affaire que les pistes se multiplient – et, avec elles, les morts. Dont celle d’une certaine Melissa Cooper, qui aurait été un temps la maîtresse du défunt. Tandis que Caleb, persuadé que Richard a subi la vendetta d’un malfrat, épluche les archives de la police, Kate, de son côté, va creuser la vie de ce père dont elle croyait tout savoir… Mais est-elle vraiment prête à remuer le passé ?

MON RESSENTI

C’est un roman où l’on rentre direct, à peine commencé j’ai su de suite que j’allais pas le lâcher. Le point fort c’est clairement le rythme, il y a un rythme de fou du début à la fin. Il y a une suite de dates, d’événements et petit à petit toutes les connexions entre tous se font pour notre plus grand plaisir.  Je n’avais pas eu encore l’occasion de lire un livre de l’auteur mais j’avoue que là du coup je vais rectifier cela.

On s’attache aux différents personnages mais plus particulièrement à Caleb le policier bourru et alcoolique qui va se lancer à corps perdu dans l’enquête. J’ai aimé mener l’enquête avoir raison pour certains faits et tort pour d’autres. Quant à la fin, elle m’a scotchée et je vous laisse la découvrir. Les personnages sont traités de façon intéressante car l’auteur nous fait partager leurs sentiments, leurs émotions. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce nouveau thriller de l’auteur qui ne ‘a jamais déçu jusque là.

VERDICT

Un thriller parfait pour le weekend.  Tout les ingrédients nécessaire à passer un bon moment de lecture frissonnant et avec un suspense à couper le souffle.

  • Broché: 384 pages
  • Editeur : Presses de la Cité (3 mars 2016)
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s