Don Mateo : Antidépresseur urbain, Muriel Gutierrez (Auteur), Jean-Pierre Loubeau (Préface)

51P129Oq9SL

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
Dans une lutte contre la morosité galopante, Don Mateo offre aux regards des passants des visages porteurs d’histoires, d’idées et vecteurs d’émotions positives. Ses peintures épurées et raffinées vont à l’essentiel, transmettent une énergie authentique, empreinte d’enthousiasme et de détermination. Quand l’art insuffle une âme, à la rue…

MON RESSENTI

Super découverte d’un artiste de street art lyonnais , de ceux qui font les rues plus belles et moins sombres. Tour à tour engagé, léger ou humoristique. L’art urbain est vraiment quelques choses de positif , de plaisant et que j’aime énormément. C’est tellement plaisant de découvrir au détour d’une rue, d’une impasse un trésor qui fera sourire ou qui interpellera , tellement mieux que la tristesse de nos murs gris.  Don Mateo  est un enfant des années 80 et il a les références qui vont avec et donc elles me parlent , j’ai adoré sa Zia (les mystérieuses cités d’or) ou encore son Sergent Garcia (Zorro) mais il me touche aussi avec des pochoirs plus engagés tel « l’art de se vider la tête » ou bien encore  » se soumettre ou combattre » et d’autres plus légers  » this is the street minimum »…

Il utilise plusieurs méthodes le pochoir essentiellement mais il ne s’interdit rien et n’hésite pas à faire du collage, il utilise très peu de couleurs mais ça n’enlève en rien la puissance de son oeuvre. Les supports sont variés murs, escaliers, tickets de métro… Il fait aussi beaucoup de portraits féminins ce qui est assez rare en street art. Il y a beaucoup de poésie et d’émotion, on ne peut pas rester indifférent et c’est ça qui fait la force de ce professeur d’art le jour .

Au contraire de la vie de tout les jours qui est très  déprimant et anxiogène, son oeuvre est anti-dépression et redonne le sourire. Ce recueil de quelques unes de ses oeuvres m’a fait passer un très bon moment de poésie loin des problèmes du monde et des miens.

Superbe, ça vaut le détour et je vais guetter si une exposition se profile sur Paris.

VERDICT

Tout fan de street art, de poésie ne peut passer à coté . Courrez dans vos librairies et procurez vous le !!!

  • Broché: 96 pages
  • Editeur : Critères (15 septembre 2015)
  • Collection : Opus Délits

DON-MATEO-Zya-40   lart-de-se-vider-la-tete  les-femmes-qui-lisent2  Don-Mateo-2-730x1024Gardien-de-la-paix-–-à-boulevard-de-la-croix-rousse-lyon.

Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s