La pudeur des sentiments, Dalila Heuse

41enL9gljVL

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
Louis Hanotte, peintre septuagénaire amnésique depuis plus de quinze ans, reçoit par la poste le roman autobiographique d’une femme dont il n’a jamais entendu parler auparavant. Poussé par la curiosité, il abandonne ses toiles afin de se plonger dans la lecture. Doriane Hector raconte son histoire d’enfant abusée dès l’âge de cinq ans par un père violent et autoritaire, qui fait voler en éclats toute la famille. Profondément troublé, Louis veut à tout prix découvrir le lien qui pourrait l’unir à cette inconnue.
Au même moment, dans un service de soins intensifs, Léa, une femme d’affaires de cinquante ans, lutte contre la mort suite à un terrible accident de voiture. Sa mère Marie la veille avec un dévouement surnaturel. Les deux femmes peuvent enfin se parler après tant d’années de non-dits.

Message d’espoir pour tous les écorchés vifs, ce roman, écrit avec pudeur, montre comment, avec du courage, de la détermination et l’amour d’une mère, l’être humain est capable de tout surmonter, y compris l’indicible.

MON RESSENTI

Roman sincère et touchant qui ne laissera personne indifférent, c’est un cri, c’est une libération. Comment une petite fille de 5 ans a pu garder secret l’horreur de l’inceste qu’elle vivait au quotidien ? Comment peut-on se reconstruire et le peut-on vraiment un jour ? Comment une fois adulte peut-elle se sentir responsable de ce qui lui est arrivée ? C’est un message d’espoir pour les victimes, en effet, il est parfois possible de surmonter les horreurs du passé et parfois même réussir sa vie de famille. Mais tout ceci n’est possible qu’après un travail de longue haleine et beaucoup de résilience .

J’ai été remuée par ce livre et il ne laissera personne indifférent, il est utile qu’il soit lu et que l’on en parle pour faire avancer les choses au sujet de l’inceste. L’écriture est forte bien que toute en retenue, il y a beaucoup de pudeur et malheureusement cette histoire ça pourrait être celle de plein de femmes à travers le monde, c’est pourquoi elle parlera forcément à chacune d’entre nous. Il se lit rapidement tellement c’est prenant.

Je n’ai pas grand chose à ajouter car je suis encore dans l’émotion et tellement en colère contre ces salopards qui abusent de l’innocence des enfants.

VERDICT

Un livre touchant sur un sujet encore tabou. Prenant et émouvant il plaira aux fans d’histoires vécues et de témoignages

  • Broché: 304 pages
  • Editeur : Fayard/Mazarine (1 juin 2016)
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s