Barcelona, Daniel Sanchez Pardos

51WY3di8qOL

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
Après plusieurs années d’exil en Angleterre avec sa famille, Gabriel Camarasa regagne l’Espagne alors consumée par les luttes de pouvoir. Étudiant en architecture à Barcelone, il se lie d’amitié avec un élève un peu plus âgé que lui : Antoni Gaudí. Une personnalité insaisissable, d’une érudition étonnante, et qui a un penchant pour les disciplines ésotériques. Les deux jeunes gens deviennent vite inséparables.
Mais quand la vie tranquille de Gabriel se voit perturbée par un assassinat – dont on accuse son père, le directeur du journal tapageur Les Nouvelles illustrées –, le jeune homme en vient à douter de tout son entourage. À commencer par Fiona, la femme qu’il aime, et Gaudí. Pourquoi son ami connaît-il si bien les bas-fonds de Barcelone et ses habitants peu recommandables ? Que fait-il la nuit parmi eux ? Et, surtout, que sait-il à propos d’une conspiration qui pourrait bien mener à la destruction de la célèbre basilique Santa Maria del Mar ?

Daniel Sánchez Pardos signe un thriller historique passionnant qui nous plonge dans le Barcelone bouillonnant de la fin du XIXe siècle et nous fait découvrir celui qui allait devenir l’un des architectes les plus inventifs de tous les temps, Antoni Gaudí. Fascinant.

MON RESSENTI

Je n’avais jamais lu de roman sur cette période de l’histoire de l’Espagne, ce qui m’a attiré en tout premier lieu c’est le coté ésotérique et le coté thriller historique. Un thriller efficace avec des personnages haut en couleur et charismatiques, des descriptions du Barcelone de l’époque que l’on a pas de mal à imaginer, une histoire dont j’ai pris plaisir à essayer de percer les mystères et des références historiques qui apportent vraiment quelques choses au tout. J’ai trouvé tout cela bien ficelé et bien que j’eus quelques hésitations avant de le commencer,car il fait 544 pages et j’avais plutôt envie de quelques choses de léger, j’ai totalement oublié le temps en le lisant et finalement quelques pages supplémentaires ne m’aurait pas déplu.

Ce qui est surprenant de prime abord c’est que tout est lent et c’est assez rare pour un thriller, lorsque je dis lent je me comprends on ne s’ennuie pas mais on a tendance à penser que thriller rime avec à cent à l’heure, à tort et ce roman en est la preuve. C’est une ode à Barcelone qui est presque un personnage à elle toute seule, les descriptions sont vraiment immersives et parfois même poétiques. En 1874, Barcelone est une ville où il est difficile de vivre sereinement, le spiritisme et l’ésotérisme ont une place de choix et lorsque la nuit vient des rencontres s’organisent, des réunions clandestines, des pactes… Il est aussi question d’amitié entre deux étudiants en architecture dont l’un a sauvé la vie de l’autre dans un incendie. C’est un thriller à tiroirs on en ouvre un et un autre et encore un autre.  J’ai trouvé intéressant le contraste entre les deux étudiants l’un pauvre et charismatique et l’autre riche qui va voir sa vie basculer et vivre une aventure initiatique.

On entrevoit entre les mailles de l’intrigue la situation politique de l’Espagne de l’époque. Un très bon moment de lecture assurément.

VERDICT

Je le recommande, parfait pour les vacances et il ravira les fans de Barcelone et de thriller historique.

  • Broché: 544 pages
  • Editeur : Presses de la Cité (2 juin 2016)

 

Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s