La madone de Notre-Dame, Alexis Ragougneau

51EZXaT4GAL  

 

lu dans  le cadre du prix du meilleur polar des lecteurs de Points 

Jury 2016

 

 

L’HISTOIRE
Au lendemain de la procession organisée par Notre-Dame pour honorer la Vierge Marie, une jeune fille très belle y est retrouvée morte… Installée telle une dévote sur un banc, elle s’est effondrée sur le sol lorsqu’une plantureuse touriste américaine s’est assise à ses côtés.

La procureur, Claire Kauffmann, Landard, le commandant, et Gombrowicz, le tout jeune lieutenant, s’interrogent. Qui est cette femme à la robe blanche ? Qu’est-ce qui a orienté ses pas vers Notre-Dame ? Tout le monde est, a priori, interrogé et tous sont unanimes : elle était dans les parages le jour de la procession, et sa présence a fait sacrément scandale. Le mystère s’épaissit de jour en jour, d’autant que l’autopsie révèle un élément des plus violents : le vagin de la victime a été scellé avec la cire d’un cierge. Le père Kern, qui effectue chaque été un remplacement à Notre-Dame, est assailli de tous les côtés. Lorsque les soupçons s’orientent trop naturellement vers un très jeune homme « fou » de la Vierge et aux allures d’ange blond, il comprend qu’il doit mener sa propre enquête, en marge de l’investigation officielle.

Des figures qui incarnent profondément les symboles que manie l’auteur en virtuose, une écriture nerveuse, un style envolé : tel apparaît La Madone de Notre-Dame, premier roman d’Alexis Ragougneau.

MON RESSENTI

Ce roman est le premier des neuf en lice pour le Prix du meilleur polar des lecteurs de Points, en tant que membre du jury j’ai choisi de commencer par celui là car je suis attirée par Notre Dame de Paris où j’aime me rendre de temps à autre. J’ai d’ailleurs trouvé des petits clins d’oeil de l’auteur au roman du grand, de l’immense Victor Hugo, le père Kern me fait penser à Quasimodo, la jeune fille assassinée une Esmeralda des temps modernes et dans le rôle de Frollo un prêtre en proie avec sa tentation du mal . Mais peut-être est-ce mon esprit qui me joue des tours.

Un polar dans lequel je me suis plongée sans lever la tête du livre, des personnages charismatiques, un lieu magique et mystérieux, un meurtre étrange, une histoire qui va se dévoiler au fil des chapitres et une fin bien que facile, réussie. J’ai bien aimé le personnage du prêtre Kern en particulier car on en apprend à chaque fois un peu plus sur sa vie, son passé et on comprends petit à petit ce qui l’a conduit à ce qu’il est maintenant. Je ne peux pas en dire plus car ça serait dévoiler des informations que j’ai aimé découvrir petit à petit.

L’écriture est simple, les dialogues sont bien rendus et l’ambiance est tantôt glauque, tantôt mystérieux. C’est un premier roman pour l’auteur et c’est plutôt bien parti pour lui car c’est prenant et on retrouve tout ce que l’on aime trouver dans un polar. Ceux que la religion rebutent et qui hésiteraient parce que ça se passe dans une cathédrale, allez-y sans crainte il est bien sûr question de religion en  filigrane mais ce n’est pas l’essentiel du roman et ce n’est surtout pas un énième affrontement entre les forces du bien et les forces du mal.

J’ai apprécié chercher l’identité du tueur et en découvrir plus sur les personnages au fil des chapitres. C’est le premier tome d’une trilogie et cela explique probablement la présentation des personnages qui peut paraître un peu longue. La place de la cathédrale aussi est importante on la découvre autrement, loin des clichés habituels et très loin de ce qu’elle inspire lorsqu’on se trouve à ses abords ou dedans. Une  véritable petite industrie, machine à cash et temple des secrets.  Du grand, du bon spectacle qui fait oublier la vie ordinaire pour quelques heures.

Moi je dis oui pour la suite donc le premier chapitre nous est offert à la fin du livre comme pour mieux nous appâter.

VERDICT

Parfait polar pour les vacances, pas d’ennui et une aventure passionnante à la clé. Qu’attendez-vous ? on file à la librairie la plus proche et on se le procure.

  • Broché: 229 pages
  • Editeur : Points (7 janvier 2016)
  • Collection : Points Policier
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s