Images fantômes, Elizabeth HAND (Auteur), Brigitte MARIOT (Traduction)

51Zd8CkjkEL

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
Photographe punk expérimentale, Cass Neary a connu son quart d’heure de gloire warholien dans le New York des années 1970. Ce qui n’était pas prévu, c’est qu’elle y survive. Vingt ans plus tard, c’est une quadragénaire has been ayant gardé de sa folle jeunesse, outre un penchant prononcé pour les paradis artificiels, une profonde et incurable nostalgie.

Aussi, quand son vieil ami Phil lui propose d’aller interviewer Aphrodite Kamestos, artiste culte des années 1960 vivant désormais recluse sur une petite île perdue au large du Maine, Cass n’hésite pas très longtemps ; d’autant que Kamestos, dont l’œuvre a inspiré son propre travail, a apparemment demandé à la voir personnellement.

Mais le Maine en novembre est un monde en soi : grise, glacée, peuplée de figures inquiétantes, la région baigne dans une atmosphère quasi onirique, et l’esprit embrumé de la visiteuse n’arrange rien à l’affaire.
Avant de s’embarquer pour Paswegas Island, Cass apprend que des disparitions ont été signalées dans le secteur. L’accueil glacial que lui réserve Aphrodite, et l’étrange comportement du fils de cette dernière, ne font rien pour dissiper ses angoisses. Et si l’expression  » artiste maudite  » était à prendre au sens littéral ? Cass est-elle prête à affronter ses propres démons ?

MON RESSENTI

Je dois dire que je suis assez fan des parutions des Editions Super 8, ce nouveau thriller est le plus bizarre que j’ai pu lire cette année. Ce qui est sûr c’est qu’il ne laissera personne indifférent car rien n’est en demi-teinte. Les personnages sont inquiétants, ils évoluent dans des milieux glauques, l’atmosphère est tantôt glaciale tantôt pesante.  Je me dois aussi de prévenir les lecteurs qui n’aiment pas lire des histoires trop dures, violentes, malsaines ce livre n’est vraiment pas pour vous.

Le personnage de Cass est vraiment hallucinant, cinquantenaire qui se comporte comme une gamine de vingt cinq, elle est tout ce que l’on peut détester, la personne que l’on a pas envie de connaître, elle est droguée, alcoolique, voleuse, se mèle de tout … Et pourtant j’avais envie de  suivre ses aventures et enquêter sur de mystérieuses disparitions sur une île tout aussi étrange.  C’est un personnage féminin fort.

C’est un livre très étrange car au milieu de tout ça il est aussi question d’art qu’il soit graphique, photographique ou musical.  Les passionnés de photographie s’y retrouveront avec des termes très précis et de nombreuses références. L’écriture est nerveuse, maîtrisée et efficace, je ne connaissais pas cet écrivain et je suis bien contente de l’avoir découvert.

VERDICT

Si vous avez la nostalgie des années 70-80, du punk, de la musique de ces mêmes années alors vous devez lire ce livre !

  • Broché: 432 pages
  • Editeur : Super 8 éditions (25 août 2016)
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s