Huit mois pour te perdre, Marie-Diane Meissirel

41z0ax7snkl-1

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
Emma est française, expatriée en Croatie, elle y conseille le ministère de la justice. Dunja est croate. A soixante ans, elle aimerait prendre sa retraite mais doit travailler pour gagner sa vie et entretenir son fils musicien. Les deux femmes ont un lien : le bébé d’Emma, Bruno, dont Dunja est la nourrice. Alors qu’Emma s’absente souvent pour son travail, Dunja et Bruno fusionnent et l’amour de Dunja pour l’enfant ne cesse de grandir. Le quotidien de ces trois personnages n’est pas parfait, mais ils ont trouvé un certain équilibre. Jusqu’au jour où Emma, rentrant de voyage, apprend que son appartement a été cambriolé et que Bruno et Dunja ont disparu. Ces deux événements pourraient-ils être liés au passé d’Emma qui a longtemps travaillé sur les questions de crimes de guerre dans la région ? Qu’est-il arrivé à Bruno et Dunja ? Emma arrivera-t-elle à les retrouver à temps ? Un roman à deux voix où le talent d’écriture de l’auteur nous fait entrer dans l’intimité de deux mères en difficulté et nous transporte dans un pays qui, à l’heure d’intégrer l’Union européenne, porte encore les stigmates du conflit yougoslave.

MON RESSENTI

Ce roman court m’a beaucoup plu car il parle de la maternité et de la difficulté d’être mère. On suit le destin de deux mères une française  Emma et une croate Dunja, qui est la nourrice de l’enfant d’Emma, tout se passe très bien dans ce petit trio jusqu’au jour où Dunja et Bruno, le fils d’Emma disparaissent. On va suivre l’aventure de ces deux mères qui vont se battre dans un pays en pleine mutation. On voit qu’il est difficile d’être mère et ça peut importe d’où on vient, c’est une vie de sacrifices, d’abnégation, d’inquiétude.

C’est un roman émouvant et poignant, court mais intense. L’auteur a réussi à condenser en 172 pages bien des sentiments, bien des faits. Il aura fallu la disparition de son fils pour qu’Emma décroche de son travail qui lui prend tout son temps, elle va se jeter à coeur perdu à sa recherche bravant tout les dangers.  C’est très astucieux d’avoir choisi l’alternance des points de vue au fil des chapitres, tantôt on suit Emma et ensuite Dunja et on commence à entrevoir des éléments de réponse sur ce qui s’est passé. L’écriture est belle, il y a beaucoup d’affect, l’auteur arrive à nous prendre aux tripes avec tout cet amour, cette souffrance. J’ai eu terriblement envie de savoir ce qui allait advenir des personnages et en même temps je me suis beaucoup posé de questions : qu’aurais-je fais à la place d’Emma ? Aurais-je réagit comme Dunja ? L’auteur laisse aussi la part belle à la Croatie qui est un personnage supplémentaire. C’est un pays que je connais pas beaucoup et où je ne suis jamais allée et ça donne envie. On sent que l’auteur connait ce pays et son histoire et a beaucoup d’empathie pour ce peuple qui a connu la guerre.

C’est une histoire qui touchera le lecteur à coup sûr car la thématique est universelle, il y a des passages totalement bouleversants, on voit que le lien maternel peut être puissant et intense.

L’histoire est touchante parce qu’elle retrace d’un certain coté ce qui se passe bien souvent dans la vraie vie, à savoir, quand un enfant ne voit jamais sa mère et passe tout son temps avec sa nourrice, des liens se créent, des affinités et un transfert d’affection. C’est d’ailleurs, à titre personnel, une des raisons pour lesquelles je n’ai jamais voulu confier mes enfants à une nourrice, je n’aurais pas supporter qu’ils soient plus affectueux avec quelqu’un d’autres. Mais revenons au roman, c’est une super découverte qui m’a donné envie de lire les deux autres romans de l’auteur.

VERDICT

Un superbe roman court qui vaut vraiment le coup d’être découvert, être partagé. N’hésitez pas à vous le procurer vous ne serez pas déçus.

  • Broché: 172 pages
  • Editeur : Editions Daphnis et Chloé (23 juin 2016)
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s