Petits secrets, grands mensonges, Liane Moriarty

91nkkrhapil

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE

Les secrets finissent toujours par être dévoilés.
Et toujours quelqu un doit payer…

Jane, mère célibataire, vient d emménager à Sydney avec son petit garçon et un secret qui est le sien depuis cinq ans.
Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline, un personnage haut en couleur avec lequel il faut compter (elle se souvient de tout et ne pardonne jamais) et Céleste, une femme à la beauté époustouflante mais qui, paradoxalement, est toujours mal à l’ aise. Elles prennent toutes deux Jane sous leur aile, en faisant attention de dissimuler leurs propres secrets.
Cependant, quand un simple incident impliquant les enfants de chacune des trois femmes survient à l’école, les choses s’enveniment : les commérages vont bon train, les rumeurs empoisonnées se propagent jusqu’au point où il est impossible de démêler le vrai du faux.

MON RESSENTI

Ce que j’ai aimé d’abord c’est que c’est des histoires de gens ordinaires, dans des lieux ordinaires et c’est parfait pour le lecteur lambda qui veut pouvoir s’identifier à un personnage ou une histoire. Une fête d’école qui tourne mal dans un village où pourtant tout se passe bien et où le voisinage est insoupçonnable. L’auteur à l’aide de flash-back habile va nous mettre sur la voie, nous donner des pistes et des indices, nous faire en faire découvrir plus sur certains personnages et sans que l’on y prête attention on est totalement dans l’histoire avec qu’une envie en savoir encore plus et bien sûr découvrir qui et pourquoi.

On pourrait penser que c’est simplement un polar, mais non c’est bien plus que ça c’est un roman psychologique et même sociologique. En effet, il est aussi question de réputation, de commérages et les ravages qu’ils peuvent faire, il est aussi question de l’école, le harcèlement qu’il peut y avoir, le mal-être que certains peuvent avoir à être les souffre-douleur des plus forts qu’eux. C’est aussi une réflexion sur les secrets, les mensonges. L’auteur parle aussi de la violence conjugale dont il est bien difficile de sortir, elle en parle sans voyeurisme et avec pudeur. On se rend bien compte que sous les sourires de façade se cachent souvent bien des mystères, bien des secrets, les amitiés d’hier ne sont pas celles de demain et celle qui était alors une amie fidèle hier sera peut-être une ennemie demain.  Et là, en tant que mère ayant accompagné ses enfants toutes leurs petites enfances je n’ai pu que retrouver des comportements, des habitudes que cite l’auteur. C’est aussi très agréable pour le lecteur de se sentir privilégié car il découvre les secrets de tous les personnages alors qu’entre eux ils se les cachent. Il y a beaucoup de tension, de suspens et du coup on ne lâche pas le livre. Les femmes de cette histoire m’ont un peu fait penser à Desperate Housewives avec la ville en apparence calme et tranquille, des femmes qui ont l’air de parfaites mères et épouses tant qu’on ne cherche pas ce qu’il y a derrière . Et comme j’aime cette série, j’ai vraiment hâte de voir comment elle va être adaptée, puisque cela a été confirmé par HBO.

Le dénouement est tout simplement étonnant, on se dit que vraiment parfois certains mensonges ne sont pas nécessaires pour si peu, mais je n’en dirais pas plus pour ne pas dévoiler la fin. Mais, je suis certaine que vous allez être surpris, vous aurez beau avoir imaginé mille fins possibles vous n’aurez pas imaginé celle-là.

Une bonne découverte pour moi, une après-midi d’évasion agréable. Du coup, je vais sûrement lire le précédent roman de l’auteur qui avait tant fait parler, car j’ai vraiment aimé son style.

VERDICT

Si vous aimez les ragots, les commérages, les séries comme Desperate Housewives, Mistresses, Damage, vous devez impérativement lire ce roman !

  • Broché: 500 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s