Les quatre filles du Révérend Latimer, Colleen McCullough

81srvgumyl

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
Australie, 1925. Les sœurs Latimer, 18 et 19 ans, sont réputées dans toute la région pour leur beauté, leur esprit et… leur ambition. Edda et Grace, les aînées, sœurs jumelles, sont issues de la première union du révérend Latimer ; Heather et Kitty, également jumelles, sont les filles de l’ex- gouvernante du presbytère, qui a épousé le pasteur en secondes noces.
Fuyant l’austérité du foyer, elles décident de se former toutes quatre au métier d’infirmière dans l’hôpital de leur ville natale, en Nouvelle-Galles du Sud. Là, elles pourront aussi laisser libre cours à leurs aspirations – la recherche de l’amour et de l’indépendance.
Quel que soit le chemin qu’empruntera chacune, elles le savent, elles resteront à jamais unies. Mais la Grande Dépression n’est pas loin, qui pourrait balayer bien des rêves…

MON RESSENTI
Totalement emportée dans cette histoire de 4 soeurs qui se destinent à devenir infirmières, on va les suivre une à une et toute une galerie de personnages qui vont les accompagner pendant leurs aventures. Et ce que j’ai particulièrement appréciée c’est la psychologie des personnages et leurs profondeurs. L’auteur a su donner à chacune des soeurs des personnalités totalement différentes ce qui donne du relief à l’histoire. J’ai été très touchée par le lien qui les unis, elles sont toujours là les unes pour les autres dans les bons comme les mauvais moments. Tout commence lorsqu’elles quittent le presbytère et qu’elles vont enfin pouvoir faire leurs propres choix et vivre comme bon leurs semblent.

Elles vont grandir, se tromper, se marier, tomber amoureuse, travailler et affronter les tempètes de la vie. Tout cela se passe en Australie au temps de la grande dépression, les temps sont en train de changer et cela va dans le sens de l’émancipation des femmes et cela va bien aider les soeurs Latimer. Elles vont prendre des chemins différents au sein de l’hopital, c’était d’ailleurs agréable de suivre de près la vie d’un hopital . Même si dans l’ensemble j’ai beaucoup aimé , il y a quand même quelques longueurs, mais l’écriture est tellement fluide que ça passe très bien.

VERDICT

Un roman très sympa, c’est un roman très féminin que  je conseille à toutes les fans de romance.

  • Poche: 550 pages
  • Editeur : Archipoche (14 septembre 2016)

Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s