La convergence des consciences, Pierre Rabhi

cache_59264794

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE

Figure du sage appelant à l’ « insurrection des consciences » et au refus de toute aliénation consumériste, Pierre Rabhi est aujourd’hui le chantre de la sobriété librement consentie. Servis par un indéniable sens de la formule, ses appels à la modération et au respect de la terre emportent une adhésion considérable.Devenu un porte-parole de l’agroécologie pensée comme une éthique de vie, mais aussi un philosophe du changement de paradigme, il ne s’était cependant jusqu’alors jamais exprimé sur nombre de sujets touchant autant à sa biographie et à son expérience qu’à son regard sur le monde et l’histoire. Nostalgie, peur et amour, violence, hospitalité et migration, libéralisme, démocratie et politique, Sahara, Europe et Israël, Krishnamurti, Albert Einstein et René Dumont, Shoah, guerre de 1914 et « Marseillaise », OGM et privatisation du vivant figurent parmi les thèmes abordés « en toute liberté ».Cet abécédaire intime vient à point pour éclairer les racines de sa propre « insurrection » et de son intime conviction : en nous changeant nous-mêmes, nous pouvons changer le monde.

MON RESSENTI

Un livre que tout le monde devrait lire, car il est à contre-courant de tout ce qui se passe aujourd’hui. Il est empli d’espoir, de sagesse, de bienveillance, de conscience et de fraternité. Pierre Rabhi nous fait part de son ressenti sous forme de mots-clés pour lesquels il développe sur quelques pages un état des lieux et ses propositions, des débuts de solutions. Porte-parole de l’agroécologie comme éthique de vie, l’auteur s’appuie sur sa vie et ses souvenirs pour mener une réflexion globale sur la société : peur, amour, violence, migration, libéralisme, démocratie. Son message est de se changer soi-même afin de pouvoir changer le monde. Cela peut paraître utopique ou compliqué, mais ça ne l’est pas il y a des actions simples à mettre en place, tout est là à notre portée.

J’aime l’idée de proposer des mots, des idées et de faire des chapitres courts entre une et quatre pages ce qui permet de pouvoir le lire en plusieurs fois sans perdre le fil, de lire dans le désordre. Ce que j’aime chez Pierre Rabhi c’est qu’au lieu de perdre du temps à accuser, à rejeter la faute sur les autres, à tourner en rond ou dramatiser il agit et il y a fort à parier que si nous faisions tous à notre niveau et suivant nos possibilités on pourrait arranger les choses, vivre dans un monde plus beau. Il propose de travailler tous ensemble, de coopérer. Les thèmes abordés sont très diversifiés, le ton est simple et clair, il n’y a pas le côté paternaliste que l’on pourrait craindre. Il nous parle aussi de ces rencontres, celles qui l’ont marqué. On en apprend plus sur l’homme de sagesse et d’action.

Il est plus que temps de prendre « conscience de notre inconscience » comme il dit. Ce livre peut être lu par des collégiens ou lycéens aussi, car c’est eux qui construiront le monde de demain. Un livre précieux, des mots bienveillants que je relirai régulièrement pour mieux m’en imprégner. J’ai énormément d’admiration pour lui, pour ce qu’il fait et pour son attitude.

VERDICT

Un livre qui devrait trouver sa place dans toutes les bibliothèques. Je trouve qu’il devrait être lu en classe, car il traite de sujets variés qui nous concernent tous.  Une petite pépite à l’image de son auteur

  • Broché: 231 pages
  • Editeur : Le Passeur (13 octobre 2016)
  • Collection : En toute liberté
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s