Orages, Estelle Tharreau

51v0ndi2apl

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE

Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort ! Les nuits d’orage peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné.

MON RESSENTI

Une très belle découverte pour moi, c’est un premier roman et il est vraiment réussi, un thriller vraiment parfait pour une soirée emmitouflée dans une couverture avec une boisson bien chaude. J’ai bien aimé l’ambiance, les personnages, la construction de toute l’intrigue et surtout une mention spéciale au final qui est tout bonnement surprenante. L’auteur a clairement une patte, une écriture fluide et maîtrisée qui apporte un sérieux plus à l’histoire.

Béatrice et Célia une mère et sa fille vont déménager dans un petit village en apparence bien sous tout rapport, mais on le sait bien les apparences sont souvent trompeuses et les familles bien sous tout rapport ont souvent de lourds secrets à cacher.  J’ai aimé l’insertion de légendes et malédictions dans le tout. Les deux protagonistes vont essayer de refaire leurs vies dans ce charmant village où tout le monde les accueille chaleureusement à l’exception d’un villageois, Béatrice va essayer de comprendre pourquoi et c’est ce qui va tout déclencher. On retrouve bien l’ambiance des campagnes où les uns espionnent les autres, celui-là parle sur ses voisins, l’autre regarde par la fenêtre qui rend visite à qui, les secrets, les arrangements. L’auteur réussi a bien le retranscrire et c’est finement décrit sans exagération, on s’y croirait. Chacune de leur côté elles vont chercher, enquêter et découvrir bien des choses et là encore l’auteur a habilement introduit les indices, suffisamment pour que le lecteur ait envie d’en savoir plus, mais pas trop afin de garder le suspens.

Je suis ravie de l’avoir lu et j’espère qu’il y en aura d’autres.

VERDICT

Un thriller sympa qui donne envie de tourner et tourner les pages. N’hésitez pas.

  • Poche: 268 pages
  • Editeur : Taurnada Editions (21 mars 2016)
  • Collection : THRILLER
Publicités

3 réflexions au sujet de « Orages, Estelle Tharreau »

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s