Elle voulait juste marcher tout droit, Sarah Barukh

 

L’HISTOIRE

1946. La guerre est finie depuis quelques mois lorsqu’Alice, huit ans, rencontre pour la première fois sa mère. Après des années à vivre cachée dans une ferme auprès de sa nourrice, la petite fille doit tout quitter pour suivre cette femme dont elle ne sait rien et qui lui fait peur, avec son drôle de tatouage sur le bras. C’est le début d’un long voyage : de Paris à New York, Alice va découvrir le secret de son passé, et quitter à jamais l’enfance. Comment trouver son chemin dans un monde dévasté par la guerre ? Avec une sensibilité infinie, Sarah Barukh exprime les sentiments et les émotions d’une enfant prise dans la tourmente de l’Histoire. Un premier roman magistral.

MON RESSENTI

C’est un premier roman incroyable de sensibilité et d’intelligence. J’ai adoré et la magie a opéré dès les premières pages, c’est bien simple je ne l’ai pas lâché. Tout est bien écrit, bien maîtrisé , juste ce qu’il faut pour ne pas sombrer dans le pathos, dans une histoire qui pourrait se transformer en une longue litanie larmoyante. C’est l’histoire d’une enfant qui vit avec sa nourrice en temps de guerre. Elle la vit avec une certaine distance, Sauf que tout va basculer quand sa mère vient la chercher pour l’emmener vivre avec elle à Paris. Elle a peur de cette femme qu’elle connait à peine, et va découvrir ce qu’est vraiment la guerre , mais aussi petit à petit en apprendre plus sur son histoire familiale. J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour Alice, j’avais envie de lui éviter d’être confrontée à la noirceur de la vie, à l’usure du temps, à la duplicité des adultes.

On passe des larmes à l’espoir, de la tristesse à l’envie de se battre. J’ai espéré, j’ai voyagé et j’ai adoré les heures passées dans ce livre. Un premier roman magnifique, qui, je l’espère ne sera pas le dernier. Des semaines après, je l’ai encore en tête, c’est un roman qui rend addict.

VERDICT

A lire absolument, c’est superbe, prenant, un vrai page turner…

  • Broché: 432 pages
  • Editeur :  Albin Michel (1 février 2017)
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s