Allez les filles, debout ! Béatrice Chauvin-Ballay

PITCH :

Qu’est-ce qui fait courir les filles  ? Quelle force les maintient debout  ? Quel fil ténu, et pourtant solide, lie les unes aux autres ces femmes qu’on croit connaître, reconnaître, tant leurs histoires et leurs émotions sont les nôtres  ?
De  Pauline qui déconne à Micheline qui décline, c’est avec subtilité, quelques larmes et beaucoup de sourires que Béatrice Chauvin-Ballay nous entraîne à la découverte d’une surprenante constellation de trajectoires croisées.
«  Cette ribambelle  » – comme les appelle Riton, qui les réunira dans une ultime histoire bouleversante – égrène pour nous, dans une oralité cristalline, ses déveines, ses combats et ses triomphes  : des vies cabossées, des fragments de conscience, des éclats d’étoiles.
Elles sont solidaires, elles sont éclatantes, elles sont humaines.
«  Allez les filles, debout ! » est une ode à la liberté, d’une poésie qui répare la difficulté des jours, qui éloigne par sa grâce la solitude et la grisaille.

RESSENTI

Un recueil de nouvelles très sympa, je l’ai lu très rapidement et j’en suis sortie toute guillerette. Il m’a accompagné dans les transports en commun qui ont sur moi bien des effets anxiogènes et la magie a opéré, je n’ai pas vue le temps passé d’une part et d’autre part je n’ai pas cédé au stress habituel, j’avais même le sourire (et je peux dire que c’est un exploit tant je hais ces lieux).

Donc plusieurs nouvelles autour d’un même thème les filles, les nanas, les femmes dans la diversité de leurs expériences, leurs combats, leurs défaites, leurs forces, leurs failles et tout ce qui fait leurs vies. On peut facilement se reconnaître dans certains points ou reconnaître une amie, une parente, une collègue. C’est un très beau recueil, de part la qualité de son écriture, une plume assurée tantôt revêche, tantôt douce mais toujours poétique.

Il est question donc du portraits de treize femmes toutes d’horizons et de styles différentes. L’auteur réussi à nous emporter facilement dans l’histoire de chacune et à nous montrer que même très différentes nous avons quand même des points communs : la force, la détermination, la sensibilité et le courage. Tout ces destins croisés donnent, en quelques sortes, une synthèse de ce que c’est qu’être une femme avec son lot de contradictions. j’ai aussi aimé la musicalité des mots, le fait que l’auteur ne verse pas dans la mièvrerie  et les bons sentiments. Il y a une réelle énergie dans son écriture et une honnêteté qui donne de la force et de la puissance à son texte. J’ai vécu une palette de sentiments au gré des nouvelles qui sont courtes et j’aime particulièrement ce genre d’expérience car cela se rapproche de la vie, on rit , on pleure, on espère, on doute, on aime, on déteste, mais toujours on se relève.  La dernière nouvelle et la fin sont tout bonnement magnifiques de finesse, de poésie et de grâce.

On a beau vivre à des millions de kilomètres, ne pas parler la même langue, ne pas avoir le même statut social, la même couleur, religion on est toutes reliées comme un fil invisible, on a les mêmes combats, les mêmes rêves et ce recueil donne juste envie d’en prendre encore plus conscience et d’être plus solidaires de nos consoeurs.

Alors oui, ce n’est pas toujours facile d’être une femme dans un monde d’hommes mais à coup sûr en refermant ce recueil vous aurez l’impression d’appartenir à un club, celui des battantes et vous aurez un sourire aux lèvres en vous disant que c’est quand même bien d’être une femme.

VERDICT

Un recueil à lire et relire, à prêter mais surtout à offrir aux femmes que vous aimez, admirez. Une bonne lecture.

  • Broché: 128 pages
  • Editeur : Paul et Mike (10 avril 2017)
  • Collection : P&M.NOUVELLES
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s