Frappe-toi le coeur , Amélie Nothomb

 

 

 

 

RENTREE LITTERAIRE 2017

 

RESUME

« Frappe-toi le coeur, c’est là qu’est le génie », Alfred de Musset.

RESSENTI

Le Amélie Nothomb de la rentrée est un rendez-vous que je ne rate jamais, par curiosité, par habitude et puis même les livres que j’ai moins aimés sont quand même sympas à lire. Ce texte m’a touchée car le sujet est sensible pour une femme, une mère, une fille. Les liens du sang ne sont jamais simples, être une femme ne l’est pas plus. J’ai ressenti beaucoup d’émotion et on reconnait des personnes de l’entourage proche ou moins proche. Le personnage de la mère est horrible, je l’ai détesté, aucun instinct maternel, un égo surdimensionné, le père totalement effacé, un vrai toutou, j’ai juste eu envie de le secouer , de lui ouvrir les yeux. On ne sort pas indemne de ces traitements que peuvent infliger dans l’enfance des parents qui ne sont pas préparer à cela.

Alors que le début nous situe le décor et présente les personnages, on se demande où l’auteur nous amène, ça semble trop simple pour du Amélie Nothomb et puis ça monte pour enfin aller vers une mise en abyme qui ne peut que mener au drame. Elle décortique les relations mère-fille et là c’est bouleversant, on souffre, on doute, on est en colère, on est dégoûtée parce que ça parle à tous, on a tous une mère aimante ou pas, jalouse ou pas, absente ou pas… Des souvenirs surgissent, des choses oubliées, enfouies, des interrogations aussi, des doutes sur sa propre manière d’éduquer, d’être parents.  Le style est épuré mais les personnages sont très précis, très fouillés et la fin est vraiment bien trouvée et bien bouclée.

Il est donc question ici de jalousie, de pouvoir, de ressentiment, de fausse amitié. Autant de thèmes qui parlent à tous. L’amour maternel n’est pas inné et je trouve que ce livre le prouve bien. L’écriture est fluide et j’ai tourné les pages sans pouvoir m’arrêter, au bout d’une heure trente je le refermai en me disant qu’une fois encore, l’auteur avait réussi à me captiver et me surprendre.

VERDICT

Un très bon Amélie Nothomb qui vous fera passer une heure trente de pur bonheur.

  • Broché: 180 pages
  • Editeur : Albin Michel (23 août 2017)

 

Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s