MAKORO, Florence Malmassari

RESUME

A la découverte d’un Mali et de personnages pétillants

 » Si tu empiles vingt pommes, tu as à peu près la hauteur de Makoro. Elle a dix ans, ses jambes sont des baguettes, les muscles collent aux os, c’est une petite grenouille. Ses cheveux,
ce sont des milliards de frisures de laine, on passe les doigts dedans, c’est doux et ça pétille, au-dessous, on sent la tête bien faite, bien ferme.  »
Makoro vient de Kissibougou, un village en brousse. À Bamako, dans un minuscule deux pièces, Ada sa tante l’accueille comme si c’était sa fille. On plonge alors dans la vie d’un quartier bouillonnant aux côtés de personnages pétulants : la vieille Niéba, Tiguidé-aux-belles-fesses, Touré le professeur, Inoussa le prodige, Abdoulaye-jus-à-bulles et petit Youssouf, qui nous entraînent dans un Mali vibrant, poétique et profond.

MON RESSENTI

Un roman court qui m’a emportée et que j’ai beaucoup aimé. Ici l’auteur nous invite au Mali et nous initie à la sagesse malienne, c’est si beau, si poétique que le lecteur a envie de prendre un billet d’avion direction Bamako. Les personnages sont espiègles, plein de vie, attachants, les lieux décrits sont enchanteurs et donnent envie de s’y téléporter. Makoro, petite fille de 10 ans dont la maman est malade est envoyée chez sa tante qui va l’accueillir  chaleureusement, c’est pour l’auteur l’occasion de nous faire découvrir les coutumes du peuple malien où il est question de sagesse, de partage, d’entraide, d’amitié, de famille mais les sujets plus épineux sont abordés également comme l’excision, la place de la femme dans la société et la cellule familiale, l’éducation des filles, le rapport à la mort tout ces sujets qui font débats chez les occidentaux.

Chaque chapitre traite d’un sujet avec des points de vue divers et variés par le truchement d’un conte, d’une histoire, d’une tranche de vie. C’est habile, subtil et tendre, il n’y a pas une once de malveillance ou de jugement. C’est très positif et humain, une belle leçon de vie qui fait du bien et qui donne à réfléchir sur notre façon de vivre et de nous comporter, sur notre société.

VERDICT

Enchantée par cette lecture je ne peux que la conseiller pour connaître un peuple mais aussi d’autres façons de vivre et réfléchir. Une belle leçon de vie et une heure de lecture vraiment agréable.

  • Broché: 130 pages
  • Editeur : Ateliers Henry Dougier (8 mars 2018)
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s