L’Art du Crime – Tome 01 : Planches de sang, Marc Omeyer (Auteur), Olivier Berlion (Auteur, Illustrations)

51vDqJRjkrL

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
Manhattan, 1972. Art Blumenfeld, un vieux milliardaire philanthrope qui a fait fortune dans le cinéma, envoie une lettre à Nora Hathaway, une jeune métisse indienne, pour la presser de venir le retrouver à New York. À l intérieur de l enveloppe se trouve également l exemplaire d’une BD culte parue dans les années 1940 : La Piste de Mesa Verde, dont l’auteur Curtis Lowell est mort accidentellement. Un album inachevé qui nourrit depuis des années l obsession de Rudi Boyd Fletcher. Lorsque Nora arrive chez Blumenfeld, le vieil homme est déjà mort, victime de la folie d un homme et de sa quête sanglante… Arrêtée par la police et accusée du crime, Nora ne pourra compter que sur un homme : John Stoner dit Snail, un flic atypique. Il est le seul à la croire. Mais pour la sauver, Snail va devoir pourchasser Rudi et pour cela, partir lui aussi à la recherche des cinq planches manquantes. Si elles existent…

MON RESSENTI

Une superbe idée que de faire une série de 9 albums, chacun avec des dessinateurs différents traitant de périodes différentes et surtout et c’est là  que réside The Idée c’est que chaque album nous décrit une intrigue criminelle liée à l un des 9 arts majeurs : peinture, littérature, sculpture, cinéma, musique, architecture, théâtre, audiovisuel et, bien entendu, bande dessinée. C’est la bande dessinée le premier de cette série et il traite de la BD.

J’avoue que j’ai eu du mal au début car cela semblait décousu, j’ai eu de la peine à entrer pleinement dans l’histoire  mais au bout de quelques pages j’ai pu apprécié le scénario bien alambiqué et du coup constater la qualité du scénario et des planches magnifiques. Les couleurs sont sombres pour la plupart et cela sied bien à l’ambiance des bas-fonds new-yorkais.  Une histoire originale et qui se laisse suivre, du suspens, des rebondissements et ambiance glauque à souhaits.

J’adhère totalement et attend avec impatience le second tome qui sort le 27 avril.

VERDICT

Un super compromis entre le polar et la BD… à offrir, se faire offrir …

  • Album: 48 pages
  • Editeur : GLENAT (6 avril 2016)
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s