Charmer, s’égarer et mourir, Christine Orban

51CxKwVbe3L

 

 

 

 

 

 

L’HISTOIRE
 » C’est Marie-Antoinette que je voulais écouter. L’écouter comme si j’avais été sa confidente. Sa voix résonne dans sa correspondance, dans ses silences, dans les mots effacés et retrouvés. Je l’ai entendu. Les lignes tracées de sa main sont comme des notes sur une partition de musique. Je perçois l’incertitude de son timbre, sa sensualité, je perçois des sons graves et légers comme l’eau d’une rivière, une rivière de larmes.  » C. O.

MON RESSENTI

J’aime beaucoup l’écriture de Christine Orban, tout en délicatesse, claire, précise et envoutante. C’est un roman historique mais pas dans le sens classique du terme, la chronologie n’est pas respectée, l’oralité est privilégiée, c’est assez déroutant au début mais on s’y fait tant c’est passionnant. L’auteur a réussi à nous faire ressentir toute la modernité et  l’avant gardisme de Marie-Antoinette.

L’auteur nous propose de laisser de coté l’aspect purement historique (même s’il est indissociable) pour nous concentrer sur l’aspect féminin, social, sentimental de la vie de Marie-Antoinette. Il est impossible de rester de marbre face à ce destin fabuleux et tragique, cette personnalité fantasque et en avance sur son temps.  Elle nous propose de suivre ce destin de son enfance jusqu’à sa mort.  On est porté par les événements qui parsèment sa vie qu’ils soient tragiques ou heureux. Elle nous touche aussi parce que c’est une femme, une mère , une épouse avec tout ce que ça comporte de joies, de peines et de doutes.

J’ai appris des choses sur la reine mais il faut dire que je ne suis pas spécialement une experte en la matière, je ne sais pas si des fans de Marie Antoinette auront trouvé de nouvelles informations sur elle.  Les moments où l’auteur parle d’elle-même et de comment elle a travaillé sur ce livre sont un peu déroutant dans la chronologie c’est très nouveau.  C’est peut être le bémol que je formulerais , j’aurai préféré qu’elle mette tout cela en un chapitre annexe à la fin.  Je trouve que c’est un bon roman, qui permet de découvrir Marie-Antoinette sous un jour nouveau on a l’impression de partager son intimité et d’être proche d’elle.

VERDICT

Un livre réussi où la plume magnifique de l’auteur nous fait voyager au temps de Marie Antoinette. A lire avec délectation.

  • Broché: 230 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (30 mars 2016)
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s