Un jour on fera l’amour, Isabelle Desesquelles

41nmc1k46l

L’HISTOIRE

 » Ce qui est sous nos yeux peut aussi être inaccessible. Elle est là, à cinq mètres devant moi, et quelque chose me souffle qu’elle est la femme de ma mort parce que c’est ça, non, la femme d’une vie ? On veut être avec elle quand la mort arrive. Et lorsqu’un autre devient pour nous unique, que l’on veut le garder, on se garde soi.  »

Elle, c’est Rosalie Sauvage. Lui, Alexandre.
Ils se rencontrent et aussitôt se perdent.
Ils sont aussi semblables qu’ils diffèrent l’un de l’autre et n’ont que vingt-quatre heures pour se retrouver. Après quoi la possibilité du bonheur sera à jamais derrière eux.
Ils sont leur première et dernière chance d’aimer.
Après Les hommes meurent, les femmes vieillissent, Isabelle Desesquelles interroge le verbe aimer. Et pose la question de l’absolu. Est-il prudent, est-il raisonnable, est-il possible, en amour ?

MON RESSENTI

Si on devait résumer le sujet de ce livre c’est l’Amour, l’amour dans sa pluralité qu’il soit filial, à sens unique, adultérin, interdit, incestueux, fantasmé, l’amour qui vous tombe dessus, celui auquel on ne croit plus, l’amour vache… Bref, c’est un tour dans les méandres du sentiment amoureux et de ses nombreuses déclinaisons. Les personnages de Rosalie et d’Alexandre sont attachants et n’en finissent pas de se manquer pour mieux se trouver et faire place à l’amour.

J’ai aimé les nombreuses références cinématographiques, les aphorismes, le romantisme et la maîtrise de la langue de l’auteur. Il y a beaucoup de pudeur et de romantisme dans ce roman comme ne l’indique pas le titre qui peut sembler un brin too much. C’est l’histoire d’un coup de foudre entre deux échaudés de l’amour, l’alternance des chapitres permet de suivre leur chemin respectif dans l’avancement de leur sentiment, tantôt le lecteur vit l’histoire du point de vue d’Alexandre parfois celui de Rosalie.

Une lecture agréable.

VERDICT

Un livre qui plaira aux amoureux de l’amour, aux romantiques …

  • Broché: 224 pages
  • Editeur : Belfond (12 janvier 2017)
Publicités

Une réflexion au sujet de « Un jour on fera l’amour, Isabelle Desesquelles »

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s