La vengeance du pardon, Eric-Emmanuel Schmitt

RENTREE LITTERAIRE 2017

 

 

 

RESUME

Quatre destins, quatre histoires où Eric-Emmanuel Schmitt, avec un redoutable sens du suspens psychologique, explore les sentiments les plus violents et les plus secrets qui gouvernent nos existences. Comment retrouver sa part d’humanité quand la vie vous a entraîné dans l’envie, la perversion, l’indifférence, le crime ?

RESSENTI

Quatre nouvelles autour du thème du pardon, des nouvelles très différentes qui plongent le lecteur dans la psychologie des personnages. La première nouvelle est l’histoire de deux soeurs jumelles bien différentes l’une de l’autre avec ce que ça comporte de jalousies, de joies, de secrets, de pardon, de tromperie, de haine. Deux destins liés à jamais de façon tragique. La deuxième est sans conteste celle que j’ai le plus aimé et en particulier un personnage d’une pureté incroyable qui m’a beaucoup ému et là le pardon prend tout son sens. Dans cette histoire, il est question de d’un groupe de riches étudiants en vacances à la montagne et l’un d’entre eux va coucher avec une fille en apparence simple d’esprit mais il s’avère qu’avec le temps elle va lui donner la plus grande leçon de sa vie. C’est une histoire très émouvante et très touchante, il y est question de pardon mais aussi de remord et de remise en question. La troisième est très dérangeante mais aussi elle nous interroge sur la psyché humaine, sur la normalité, une femme dont la fille a été violée et tuée décide de rendre visite au tueur en prison et de le comprendre, l’analyser. La dernière fait penser au Petit Prince et ne pouvait que me plaire.

Ces quatre histoires sont des preuves que le pardon peut revêtir bien des formes différentes et redonne foi en l’humain. Comme à son habitude, Eric-Emmanuel Schmitt se réinvente, nous surprends, nous enchante et nous tiens en haleine. Je suis fan de son écriture et la sensibilité qui s’en dégage et une fois encore je n’ai pas boudé mon plaisir. La psychologie de chaque personnage est fouillée, les émotions sont là et je n’ai pas  vu le temps passer. La question du pardon est un sujet qui me passionne et à la lecture de ce recueil on ne sait vraiment pas quel côté est le plus enviable celui du pardonné ou celui de la personne qui pardonne.

VERDICT

Si vous êtes déjà fan vous ne pouvez faire l’impasse sur ce nouveau roman, si vous ne connaissez pas encore c’est à découvrir d’urgence.

  • Broché: 336 pages
  • Editeur : Albin Michel (30 août 2017)
Publicités

Je laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s